Arizona

Arizona


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'Arizona, l'État du Grand Canyon, a obtenu le statut d'État le 14 février 1912, le dernier des 48 États-Unis coïncidents à être admis dans l'union. Faisant à l'origine partie des territoires espagnols et mexicains, les terres ont été cédées aux États-Unis en 1848 et sont devenues un territoire distinct en 1863. Le cuivre a été découvert en 1854 et l'extraction du cuivre était la principale industrie de l'Arizona jusqu'aux années 1950. Après la Seconde Guerre mondiale, la disponibilité généralisée de la réfrigération et de la climatisation a fait exploser la population de l'Arizona et Phoenix est devenue l'une des villes américaines à la croissance la plus rapide. L'Arizona est le sixième plus grand État du pays en termes de superficie. Sa population a toujours été majoritairement urbaine, en particulier depuis le milieu du XXe siècle, lorsque les zones urbaines et suburbaines ont commencé à croître rapidement au détriment de la campagne. Certains chercheurs pensent que le nom de l'État vient d'une expression basque signifiant "lieu des chênes", tandis que d'autres l'attribuent à une expression indienne Tohono O'odham (Papago) signifiant "lieu de la jeune (ou petite) source".

Date d'accession à l'État : 14 février 1912

Capitale: Phénix

Population: 6,392,017 (2010)

Taille: 113 990 milles carrés

Surnom(s) :État du Grand Canyon

Devise: Ditat Deus (« Dieu enrichit »)

Arbre: Palo Verde

Fleur: Fleur de cactus Saguaro

Oiseau: Troglodyte des cactus

Faits intéressants

  • Formé par le fleuve Colorado sur une période de 3 à 6 millions d'années, le Grand Canyon de l'Arizona mesure 277 miles de long, jusqu'à 18 miles de large et un mile de profondeur. Près de 5 millions de personnes visitent le parc national du Grand Canyon chaque année.
  • L'Arizona a le plus grand pourcentage de sa superficie désignée comme terres tribales indiennes aux États-Unis.
  • Oraibi, un village indien Hopi datant d'au moins 1150 après JC, est considéré comme la plus ancienne colonie habitée en permanence aux États-Unis.
  • La fleur officielle de l'État est la fleur de cactus Saguaro. La fleur fleurit en mai et juin au milieu de la nuit et se ferme le lendemain, ne survivant que 18 heures à la pollinisation par des animaux nocturnes comme les chauves-souris et les mites. La fleur pousse sur le cactus Saguaro, qui peut atteindre plus de 50 pieds de haut et vivre plus de 200 ans.
  • Les Indiens Navajo de l'Arizona ont été enrôlés pour transmettre des communications secrètes aux Marines américains après que les Japonais ont bombardé Pearl Harbor en 1941. Connus sous le nom de Navajo Code Talkers, ces jeunes hommes ont créé un code oral que l'ennemi était incapable de déchiffrer, remplissant un rôle crucial pendant la guerre mondiale. II et sauver d'innombrables vies.
  • L'Arizona est l'un des deux seuls États américains à ne pas observer l'heure d'été. La seule exception est la zone occupée par la nation Navajo dans la région nord-est de l'État.
  • Le climat et la géographie diversifiés de l'Arizona peuvent produire les températures les plus élevées et les plus basses du pays au cours de la même journée.
  • Le drapeau de l'Arizona comporte une étoile de couleur cuivre, reconnaissant le rôle de l'État en tant que premier producteur de cuivre aux États-Unis.

GALERIES DE PHOTOS













La Convention d'histoire de l'Arizona

Depuis 1960, la Convention d'histoire de l'Arizona a fourni un forum pour la diffusion de recherches originales et la discussion de sujets dans l'histoire de l'Arizona. Organisé chaque année en avril sur des sites tournants dans tout l'État, toute personne intéressée par l'histoire de l'Arizona, du sud-ouest ou de la région frontalière est encouragée à y assister. La Convention offre un excellent espace aux historiens professionnels, aux étudiants diplômés, aux historiens amateurs et à toute personne intéressée par l'histoire pour se rencontrer, présenter leurs recherches et discuter des sujets importants du passé de l'Arizona.

Merci

Les sponsors de l'Arizona History Convention sont très importants. Nous tenons à remercier les organisations suivantes pour leur soutien continu : Arizona Historical Society, Arizona State Library, Archives, and Public Records, Arizona State Parks, Arizona State University, Friends of The Journal of Arizona History, Heard Museum, Northern Arizona University, Salt River Project, Sharlot Hall Museum, True West Magazine, Université de l'Arizona.


Histoire de l'Arizona et de la population

Il y a plus de 25 000 ans, les Indiens Navajo et nomades Apaches ont fait leur apparition après la chute des civilisations Anasazi et Hohokam. Ces Indiens ont été suivis au 16ème siècle par des chasseurs de trésors espagnols du Mexique. Cela comprenait Francisco Vázquez de Coronado, qui a établi la revendication du Mexique dans la région.

Ce qui est maintenant considéré comme l'Arizona, est devenu une partie de l'État mexicain de Vieja California après l'indépendance du Mexique de l'Espagne en 1821.

L'histoire de l'Arizona nous dit que les États-Unis ont pris possession de la majeure partie de l'Arizona à la fin de la guerre américano-mexicaine en 1848. Puis, en 1853, les terres situées en aval de la rivière Gila ont été obtenues du Mexique dans le cadre de l'accord d'achat de Gadsden. L'Arizona a obtenu une partie du territoire du Nouveau-Mexique jusqu'à ce qu'il soit organisé en un territoire séparé le 24 février 1863.

Si vous avez prêté attention à l'Arizona, vous savez probablement que la population de l'État de l'Arizona a connu une croissance rapide au cours des dernières décennies. Certains des comtés de la région connaissent la croissance la plus rapide aux États-Unis et montrent peu, voire aucun signe de ralentissement de la croissance.

On estime qu'un cinquième de la population parle espagnol et cinq pour cent sont des Indiens d'Amérique. Les Indiens d'Amérique comprennent les tribus Navajo, Apache, Hopi, Papago et Pima.

Les histoire de l'Arizona remonte à de nombreuses années et comprend certainement son agriculture, qui a attiré de nombreux colons dans la région. Aujourd'hui, cependant, il est parfois plus connu de certains pour ses mines, son électronique, la faune du désert, l'aérospatiale et certainement le tourisme, avec un accent particulier sur le golf et le soleil continuel.

Utilisez le champ de recherche ci-dessous pour trouver rapidement ce que vous cherchez !


Histoire

Êtes-vous un passionné d'histoire? Alors vous feriez mieux de prévoir de faire de votre séjour en Arizona un long séjour.

Des ruines amérindiennes, des forts militaires historiques et des missions d'un blanc immaculé parsemant le paysage aux manoirs victoriens complexes, aux palais de justice ornés et aux quartiers entiers du Far West au cœur de la ville, il y a quelque chose pour remplir chaque époque de l'histoire humaine.

Une variété de musées et de monuments racontent l'histoire locale à travers des expositions éducatives, des artefacts et des expositions interactives.

Hôtels historiques de l'Arizona

Au début du 20ème siècle, le chemin de fer, les routes ouvertes et les voyages aériens ont amené un nouveau type de visiteur en Arizona. Le bien connu et.

Bien avant que l'Arizona ne devienne un État, les gens étaient attirés par le beau temps et les panoramas époustouflants de la région. Remontant au moins 12 000 ans.

Des musées d'art, de culture et d'histoire parsèment l'état de l'Arizona, offrant de nombreuses choses à voir et à explorer. L'état regorge de musées exceptionnels.


La vie d'un État : une chronologie de l'histoire de l'Arizona

Soutenez la voix indépendante de Phoenix et aidez à garder l'avenir du New Times libre.

Bien avant que nous ne devenions officiellement un État, l'Arizona marquait l'histoire et pas du tout mal, bien que certaines d'entre elles frisent certainement l'incroyable. En 1910, un shérif du comté de Maricopa du nom de Carl T. Hayden participa à la première poursuite automobile connue. Il a attrapé les méchants et a utilisé la bonne presse à grand avantage, remportant un siège au Congrès et devenant le premier sénateur américain à sept mandats. Prenez ça, shérif Joe. Nous quittons ce projet en souhaitant que ce soit le bicentenaire de l'État, car nous aurions certainement pu continuer avec 100 autres moments de l'histoire de l'Arizona. Nous n'avons même pas pu mentionner l'honnêteté de Bob Corbin, l'esprit d'Erma Bombeck, les strass de Glen Campbell ou les cheveux de Rose Mofford, sans parler de la bravoure de Pat Tillman. Cet état est jeune, et parfois immature & mdash un gâchis en cours, nous aimons dire & mdash mais les gens ici croient ce qu'ils croient avec passion (et parfois avec vengeance), et c'est sans aucun doute un endroit fascinant à appeler à la maison.

1913: Un prêtre est blessé lors d'une explosion de dynamite dans une église de Morenci. Personne n'est arrêté, mais un "jeune Mexicain" est mis en cause.

1914: Les femmes de l'Arizona ont le droit de vote, des années avant le reste du pays.

1917: Le suspect de meurtre/viol Starr Daley est lynché près des montagnes de la superstition après une poursuite à travers Tempe et Mesa.

1917: Le "Zimmerman Telegram" &mdash un message secret de l'Allemagne au Mexique proposant de rendre l'Arizona à la nation pour l'aide dans la Première Guerre mondiale &mdash est envoyé.

1919: En colère contre le manque d'emplois, des foules blanches attaquent les personnes de couleur dans la ville minière en plein essor de Bisbee.

1922: Le sol est jeté pour le temple mormon de 113 000 pieds carrés à Mesa.

1922: L'architecte Mary Colter conçoit les bâtiments du Phantom Ranch au fond du Grand Canyon.

1926: De passage à Phoenix avec une amie, Babe Ruth organise un spectacle de home run pour des enfants près d'un champ de coton.

1927: César Chávez est né à Yuma.

1928: Début de la construction du château de Tovrea à Phoenix.

1928: Leone Jensen saute du toit de l'hôtel San Carlos à Phoenix et se met soi-disant à hanter l'établissement.

1929: Les Tigers de Detroit organisent le tout premier camp d'entraînement de printemps dans la vallée.

1930: L'astronome Clyde Tombaugh découvre Pluton à l'observatoire Lowell de Flagstaff.

1930: La tueuse Eva Dugan perd la tête & mdash littéralement & mdash lors de son exécution par pendaison à Florence.

1932: La tristement célèbre « meurtrière du tronc » Winnie Ruth Judd est condamnée.

1935: Le barrage Hoover est dédié. Quatre-vingt-seize personnes sont mortes lors de sa construction.

1939: Taliesin West de Frank Lloyd Wright est terminé.

1940: La star du cinéma muet Tom Mix roule sa voiture de luxe dans un lavage à sec près de Florence et meurt. Il est maintenant connu sous le nom de "Tom Mix Wash".

1941: L'USS Arizona est coulé par les Japonais lors de l'attaque de Pearl Harbor.

1942: Des milliers d'Américains d'origine japonaise sont « délocalisés » dans des camps d'internement autour de l'Arizona.

1944: Des prisonniers de guerre allemands s'échappent du parc Papago de Phoenix dans la plus grande évasion de ce type de l'époque.

1948: Un OVNI se serait écrasé au pied de Squaw Peak à Phoenix.

1948: Les Amérindiens de l'Arizona obtiennent le droit de vote.

1948: Phoenix Street Railway, lancé en 1887, arrête le service.

1952: Lune de miel de Ronald et Nancy Reagan à l'Arizona Biltmore à Phoenix.

1953: Phoenix déségrége ses écoles publiques.

1953: La première franchise McDonald's du pays ouvre ses portes sur Central Avenue à Phoenix.

1953: La police mène une descente contre des polygames à Colorado City.

1954: Le spectacle de Wallace et Ladmo premières sur KPHO-TV.

1955: Oklahoma! (le film) est tourné en Arizona.

1960: Le développeur Del Webb fait ses débuts à Sun City et 100 000 personnes se présentent aux cérémonies d'ouverture. L'histoire fait la couverture de Temps.

1963: Le parc d'attractions Legend City ouvre ses portes sur Van Buren Street à Phoenix.

1964: Le sénateur américain Barry Goldwater se présente à la présidence et perd.

1967: Les Monkees se promènent à Phoenix, se produisant au Veterans Memorial Coliseum lors de leur première tournée.

1968: Les Phoenix Suns ont frappé le terrain pour la première fois. (Un an plus tard, les Suns ont perdu un tirage au sort pour avoir la chance de recruter Lew Alcindor, pas encore connu sous le nom de Kareem Abdul-Jabbar.)

1969: Big Surf, la première piscine à vagues du pays, ouvre ses portes à Tempe.

1970: Temps nouveaux est fondée à Tempe.

1970: La construction du futuriste Arcosanti de Paolo Soleri commence près de Cordes Junction. Il n'est pas encore terminé.

1970: La pièce d'eau homonyme de Fountain Hills devient la plus haute du monde, détenant cette distinction pendant plus d'une décennie.

1971: "La meurtrière du tronc" Winnie Ruth Judd est libérée pour la dernière fois.

1974: Gary Tenen et Randall Tufts découvrent Kartchner Caverns dans le sud de l'Arizona.

1975: Ruby la "peinture pachyderme" devient un phénomène du zoo de Phoenix.

1975: Le premier McDonald's au volant du pays ouvre ses portes à Sierra Vista.

1976: Le représentant américain Mo Udall se présente à la présidence et perd.

1976: République de l'Arizona Le journaliste Don Bolles décède après l'explosion d'une bombe dans sa Toyota dans un parking de Central Phoenix.

1976: Ernesto "Miranda Rule" Miranda est assassiné près du futur site de Chase Field à Phoenix.

1978: NBC diffuse le film Un feu dans le ciel, mettant en vedette une comète qui annihile Phoenix.

1978: Les héros de Hogan La star Bob Crane est assassinée à Scottsdale à la suite d'un dîner-spectacle.

1981: Sandra Day O'Connor devient la première femme juge à la Cour suprême des États-Unis.

1981: L'Arizona devient le premier État à l'ouest du Mississippi à autoriser une loterie.

1982: Le présentateur de nouvelles de KOOL-TV (Channel 10) Bill Close est retenu en otage alors qu'il est en ondes à Phoenix.

1983: Un groupe religieux du sud de l'Arizona se lance dans une fusillade mortelle avec les adjoints du shérif à Miracle Valley.

1983: La Garde nationale met fin à une grève d'un an à la mine de cuivre de Clifton-Morenci.

1985: La législature de l'Arizona vote pour augmenter l'âge de la consommation d'alcool de 19 à 21 ans.

1986: L'artiste Keith Haring crée une murale de 125 pieds au centre-ville de Phoenix.

1986: Quelques mois après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, la centrale nucléaire de Palo Verde ouvre à l'ouest de Phoenix en tant que plus grande installation de ce type du pays.

1987: La Convergence Harmonique amène des milliers de personnes à Sedona.

1987: Glenn Beck déménage à Phoenix pour travailler comme DJ sur la station Top 40 Y-95 (KOY-FM).

1987: Le pape Jean-Paul II exécute la messe au stade Sun Devil à Tempe.

1987: Le propriétaire du restaurant Jack Durant décède, laissant sa maison à un bouledogue anglais nommé Humble.

1987: L'Arizona State University bat le Michigan pour remporter le Rose Bowl.

1988: Barry Goldwater dit à Larry King de CNN qu'il pense que le gouvernement retient des informations sur les ovnis.

1988: Le gouverneur Evan Mecham est destitué pour avoir embarrassé l'État.

1988: L'ancien gouverneur Bruce Babbitt se présente à la présidence, perd.

1989: Deux "artistes" sont arrêtés à Phoenix pour avoir détruit une plante de yucca ressemblant à la Vierge Marie.

1989: Le scandale de l'épargne et des prêts de Keating 5 comprend deux politiciens de l'Arizona et les sénateurs américains Dennis DeConcini et John McCain.

1990: Une énorme attaque de la police de Phoenix surnommée "AzScam" touche le jackpot, clouant plusieurs membres de l'Assemblée législative.

1991: Neuf bouddhistes sont assassinés à la manière d'une exécution dans un monastère de West Phoenix. Initialement, les mauvais suspects ont été inculpés des meurtres.

1991: Biosphère 2 commence une expérience en scellant huit personnes du monde pendant deux ans. Cela dure plusieurs jours.

1992: Les vols vers la lune promis plus tôt par l'agent de voyages Joe Arpaio (avant qu'il ne soit shérif) ne décollent pas comme promis.

1992: Charles Barkley arrive à Phoenix pour jouer au basket, annonce qu'il n'est pas un modèle. (Il a raison!)

1992: Un adolescent ivre meurt après que le saguaro qu'il a abattu près de Fountain Hills tombe et l'écrase.

1992: L'Arizona devient le seul État dans lequel les électeurs approuvent le Martin Luther King Day.

1993: Le centre de dédouanement Last Chance de Nordstrom, le seul du pays, ouvre ses portes à Phoenix.

1995: Timothy McVeigh de Kingman est inculpé dans l'attentat à la bombe contre le bâtiment fédéral d'Oklahoma City qui a tué 168 personnes. McVeigh a ensuite été exécuté.

1995: Le parc national du Grand Canyon ferme pour la première fois en raison d'une crise budgétaire fédérale.

1997: Le gouverneur J. Fife Symington III est reconnu coupable de sept chefs d'accusation de fraude bancaire et contraint de démissionner de ses fonctions.

1997: Des milliers (y compris Symington) voient des lumières étranges dans le ciel nocturne au-dessus de Phoenix Les théories du complot "Phoenix Lights" abondent.

1997: L'Université de l'Arizona bat le Kentucky pour remporter le championnat de basket-ball masculin de la NCAA.

1998: Linda McCartney décède au McCartney Ranch à Tucson à l'âge de 56 ans.

1999: Dan Quayle, qui a passé une grande partie de son enfance en Arizona et est actuellement un résident de Paradise Valley, se présente à la présidence, perd.

1999: L'Arizona devient le premier État à avoir cinq femmes &mdash les soi-disant Fab Five &mdash dans les bureaux supérieurs.

2000: Gannett achète le République de l'Arizona de la famille Pulliam.

2000: Le sénateur américain John McCain se présente à la présidence et perd.

2001: Le président Bill Clinton gracie l'ancien gouverneur Symington en raison de ses remerciements tardifs pour un sauvetage par noyade à Cape Cod.

2001: Hani Hanjour vole dans un avion vers le Pentagone le 11 septembre. Il a reçu une formation de vol à Phoenix.

2001: Les Diamondbacks de l'Arizona ont battu les Yankees de New York dans l'une des plus grandes séries mondiales jamais disputées.

2002: L'université d'État de l'Arizona en tête Playboyla liste des meilleures écoles de parti du pays.

2002: La tête du grand baseballeur Ted Williams est gelée au laboratoire Alcor Cryonics à Scottsdale.

2003: Lori Piestewa de Window Rock est la première femme et la première amérindienne à mourir lors de l'invasion américaine de l'Irak.

2003: La ménagère mormone Stephenie Meyer de Glendale a un rêve qui mène au best-seller crépuscule série de livres/empire.

2005: Scottsdale devient le premier endroit où l'on peut faire transformer ses cendres en diamant.

2007: Le shérif Joe Arpaio annonce sur CNN que c'est un honneur d'être comparé au Ku Klux Klan.

2010: Le projet de loi 1070 du Sénat terrorise les Arizonans à la peau brune et polarise la nation.

2010: Pause entendue dans le monde entier, alors que Jan Brewer tente d'enchaîner les mots lors d'un débat au poste de gouverneur.

2010: Le barrage de Tempe Town Lake éclate.

2010: Les électeurs de l'Arizona approuvent l'ouverture immédiate d'une initiative de marijuana médicale.

2011: Jared Loughner abat 19 personnes près de Tucson, tuant un juge fédéral et blessant grièvement la représentante américaine Gabrielle Giffords.

2012: Giffords démissionne de ses fonctions, embrasse ses collègues républicains.

2012: Le gouverneur Jan Brewer secoue le doigt devant le visage du président Barack Obama lors de son arrêt de campagne à Chandler.

Gardez Phoenix New Times gratuit. Depuis que nous avons commencé Phénix Nouveaux Temps, il a été défini comme la voix libre et indépendante de Phoenix, et nous aimerions qu'il en soit ainsi. Offrir à nos lecteurs un accès gratuit à une couverture incisive des nouvelles locales, de la nourriture et de la culture. Produire des histoires sur tout, des scandales politiques aux nouveaux groupes les plus en vogue, avec des reportages audacieux, une écriture élégante et des membres du personnel qui ont tout remporté, du prix Sigma Delta Chi de rédaction de longs métrages de la Society of Professional Journalists à la Casey Medal for Meritorious Journalism. Mais avec l'existence du journalisme local en état de siège et les baisses de revenus publicitaires ayant un impact plus important, il est plus que jamais important pour nous de rallier notre soutien au financement de notre journalisme local. Vous pouvez nous aider en participant à notre programme d'adhésion « I Support », qui nous permet de continuer à couvrir Phoenix sans murs de paiement.


Arizona — Histoire et culture

L'Arizona dégage à première vue une culture du sud-ouest par excellence. Cependant, ce qui rend ce coin du pays si unique, c'est son mélange passionnant d'influences amérindiennes, mexicaines, frontalières et contemporaines. Des rues animées de Phoenix aux anciennes habitations rupestres amérindiennes, l'Arizona possède une culture éclectique qui surpasse sans doute celle des 49 autres États.

Histoire

L'Arizona a été parcouru pour la première fois par les Européens aux XIVe et XVe siècles, lorsque des explorateurs espagnols se sont aventurés dans la région depuis le Mexique. La plupart de ces expéditions ont été faites à des fins de colonisation et de mission. Le Mexique s'est libéré de l'Espagne en 1821, un événement qui a vu la région de l'Arizona tomber sous la juridiction de la Nouvelle-Californie (Neuve California).

Après la guerre américano-mexicaine en 1847, les États-Unis contrôlaient une grande partie de l'étendue actuelle de l'Arizona sous le territoire du Nouveau-Mexique. La région sud de l'Arizona (acquise au Mexique lors de l'achat de Gadsden en 1853) s'est séparée du territoire en tant qu'État confédéré pendant la guerre de Sécession. Ce n'est que le 14 février 1912 que l'Arizona est devenu le tout dernier État continental à obtenir le statut d'État.

Le boom économique de l'Arizona a commencé avec l'industrie minière du XVIIe siècle. Plusieurs milliers de migrants cherchant à s'enrichir dans les champs d'or et d'argent de l'ouest des États-Unis se sont installés en Arizona au cours de cette période. Le coton, le cuivre et l'élevage sont devenus des stimuli économiques vitaux à la fin des années 1800 et au début des années 1900. La célèbre culture « Wild West » de l'Arizona s'est développée à partir de cette expansion de la frontière.

L'élevage et l'industrie du cuivre ont connu des difficultés pendant la Grande Dépression, mais heureusement, le tourisme avait déjà commencé à fleurir. Après le début du XXe siècle, le chemin de fer de Santa Fe a atteint le fleuve Colorado, ouvrant pour la première fois cette région remarquable aux yeux des Américains. Au cours des décennies qui ont suivi, le Grand Canyon de l'Arizona est devenu le symbole emblématique de l'État et le tourisme est rapidement devenu le centre de l'économie de l'Arizona.

L'Arizona a considérablement augmenté sa population d'après-guerre et sa stabilité économique grâce à la migration des retraités. Le climat chaud, la création de la climatisation et les grands réseaux d'eau dans tout l'État ont rendu la vie plus confortable pour les aspirants locaux. Un aperçu détaillé du passé de l'Arizona peut être trouvé au musée d'histoire de l'Arizona (949 East 2nd Street, Tucson), tandis que l'héritage pionnier de l'État peut être retracé au manoir Riordan de Flagstaff (409 West Riordan Road, Flagstaff).

Culture

La culture de l'Arizona est un assortiment fascinant d'influences des États voisins. Phoenix est le cœur et l'âme de l'Arizona contemporain, mais est mieux connu pour ses paysages désertiques uniques, ses sites naturels et ses influences mexicaines. La cuisine de l'Arizona incarne une concoction de mélanges occidentaux et mexicains, tandis que l'artisanat amérindienne est profondément évident à travers le paysage.

Il est possible de profiter de visites de sites amérindiens lors de la visite de grandes colonies comme Phoenix, Tucson et Flagstaff. Cependant, la culture du voyage de l'Arizona découle de son climat ensoleillé et de ses monuments façonnés par Mère Nature. L'aventure en plein air dans le parc national du Grand Canyon, les pics de San Francisco et le cratère Meteor attendent les touristes toute l'année.


De l'or découvert en Californie. Gila Trail devient l'un des principaux itinéraires vers les champs aurifères.

Le compromis de 1850 a rendu possible l'établissement du territoire du Nouveau-Mexique, qui comprenait l'actuelle Arizona.

Les Américains commencent à naviguer sur le fleuve Colorado en bateau à vapeur. L'Army Corps of Topographical Engineers commence à arpenter l'Arizona.

L'achat de Gadsden donne à l'Arizona le terrain de la rivière Gila jusqu'à la limite actuelle.

Les dragons américains (cavalerie) occupent Tucson. Les Arizonans commencent à demander un statut territorial distinct.

Les chameaux de Beale et les lignes de diligences "Jackass Mail" traversent l'Arizona Fort Buchanan établi sur Sonoita Creek.

Butterfield Overland Stage Line traverse l'Arizona.

Période de découvertes d'or, Gila River, Colorado River et Bradshaw Mountains.

L'affaire Bascom oppose l'armée aux Apaches Chiricahua. La guerre civile commence et les postes militaires américains sont abandonnés dans la partie Arizona du territoire du Nouveau-Mexique.

Les États confédérés d'Amérique revendiquent l'Arizona comme territoire confédéré.

La bataille de Glorieta Pass, au Nouveau-Mexique, met fin à la poussée confédérée vers l'ouest.

Fort Bowie est établi à Glorieta Pass. La bataille de Picacho Pass, près de Casa Grande, est appelée bataille la plus occidentale de la guerre civile.

California Column occupe l'Arizona pour Union.

La bataille d'Apache Pass entre California Column et Apaches est la plus grande de l'histoire de l'Arizona.

Le territoire de l'Arizona est établi. Capital provisoire établi à Fort Whipple.

Le président Abraham Lincoln nomme les responsables territoriaux de l'Arizona.

John A. Gurley est nommé gouverneur territorial, mais meurt avant d'entrer en fonction. Remplacé par John N. Goodwin.

Les responsables territoriaux prêtent serment à Navajo Springs, en Arizona, le 29 décembre.

Walker Party découvre de l'or dans les monts Bradshaw.

Le groupe Weaver-Peeples découvre de l'or placérien à Rich Hill.

Wickenburg trouve un riche filon à Vulture Mine.

La capitale territoriale déménage de son site provisoire au Camp Whipple à Prescott Original quatre comtés sont créés (Yuma, Yavapai, Pima et Mohave).

La capitale territoriale déménage de Prescott à Tucson.

John Wesley Powell explore le Grand Canyon.

L'industrie du bétail en plein air Age of Silver est florissante.

Le général Crook soumet les Apaches et les Yavapais du centre de l'Arizona.

Ouverture d'une prison territoriale à Yuma.

La capitale territoriale se déplace de Tucson vers l'argent Prescott découvert dans les gisements de cuivre de Tombstone trouvés à Bisbee.

La ville de Phoenix intègre le Southern Pacific Railroad qui traverse le sud de l'Arizona.

Le chemin de fer Atlantic & Pacific (Santa Fe) traverse le nord de l'Arizona.

Le cuivre remplace l'or et l'argent en importance économique en Arizona.

La capitale territoriale déménage de Prescott à Phoenix Les législateurs se réunissent temporairement dans les chambres de l'hôtel de ville de Phoenix.

Moses H. Sherman et Marcellus E. Collins de Phoenix font don de dix acres de terre pour un capitolsite territorial.

Phoenix est relié par chemin de fer aux lignes de chemin de fer du nord et du sud.

Les Rough Riders se battent à Cuba. Résident de l'Arizona, William "Buckey" O'Neill est tué au combat à San Juan Hill.

Début de la construction d'un nouveau Capitole à Phoenix achevé en 1900 pour un coût d'environ 136 000 $.

Capitole inauguré le 25 février.

Frank Murphy construit "Impossible Bradshaw Mountain Railroad".

L'association des utilisateurs de l'eau de la rivière Salt a été formée, la première du genre dans le pays.

Le référendum sur l'État conjoint Arizona-Nouveau-Mexique est rejeté en Arizona par un vote de 16 265 contre 3 141.

La loi d'habilitation de l'Arizona adoptée par la Convention constitutionnelle du Congrès respecte la population de l'Arizona qui dépasse 204 000 à la veille de l'accession à l'État.

Theodore Roosevelt Dam achevé Le président Taft oppose son veto à l'admission de l'Arizona contre le rappel des juges. L'Arizona accepte d'apporter les modifications nécessaires à sa constitution.


Arizona - HISTOIRE

Avant l'arrivée des Européens, l'Arizona était colonisée par un certain nombre de tribus amérindiennes, notamment les Hopi, les Pueblo, les Zuni, les Apache, les Mohave et les Navajo. Les Navajo vivaient dans des maisons en forme de dôme appelées hogans et sont devenus célèbres pour leurs couvertures tissées. Les Pueblo vivaient dans des bâtiments en terre cuite qui étaient parfois construits sur le flanc d'une colline ou d'une grotte. On pense qu'un village Hopi nommé Oraibi a été créé dès 1150 après JC et est probablement la plus ancienne ville habitée en permanence aux États-Unis.


Parc national du Grand Canyon
par Gary M. Stolz

Le premier Européen à arriver en Arizona fut le prêtre espagnol Marcos de Niza en 1539. Il fut suivi par des explorateurs à la recherche d'or ainsi que par d'autres prêtres cherchant à établir des missions. Finalement, les Espagnols ont commencé à construire des colonies permanentes, notamment Tubac en 1752 et Tucson en 1775.

Faire partie des États-Unis

Après la guerre américano-mexicaine, les États-Unis ont pris le contrôle d'une grande partie du sud-ouest, y compris l'Arizona. Ils ont acheté le terrain pour 15 millions de dollars dans le cadre du traité de Guadalupe Hidalgo, qui a été signé en 1848. Des terres supplémentaires ont été ajoutées dans le sud de l'Arizona en 1853 grâce à l'achat de Gadsden.


Phénix, Arizona par John Sullivan

Au début de la guerre civile, l'Arizona faisait partie du territoire du Nouveau-Mexique. Au début de la guerre, l'Arizona se sépare des États-Unis et rejoint la Confédération. L'Arizona a envoyé des hommes et des fournitures pour soutenir les États confédérés. La bataille la plus à l'ouest de la guerre civile a eu lieu à la bataille de Picacho Pass entre des soldats de l'Union de Californie et des soldats confédérés de Tucson, en Arizona.

En 1863, le président Lincoln a signé un projet de loi faisant de la moitié ouest du territoire du Nouveau-Mexique un territoire distinct nommé Arizona. Le 14 février 1912, l'Arizona a été admis en tant qu'État. C'était le 48e État et le dernier des 48 États contigus à être admis.

L'histoire de l'Arizona est pleine d'histoires du Far West avant qu'une grande partie de la région ne soit colonisée. L'histoire la plus célèbre est peut-être la légendaire fusillade à l'O.K. Coral qui comprenait les tireurs Wyatt Earp et Doc Holliday. Il a eu lieu à Tombstone, en Arizona et a fait l'objet de nombreux films hollywoodiens. L'Arizona a également été le théâtre de nombreuses batailles entre les colons et les Amérindiens menés par de célèbres chefs de guerre tels que Cochise et Geronimo.


Arizona Meteor Crater par D. Roddy

Histoire en Arizona

Histoire ancienne -- L'Arizona est le site des cultures les plus anciennes d'Amérique du Nord et l'une des deux plus anciennes colonies habitées en permanence aux États-Unis -- le village Hopi d'Oraibi, qui compte des habitants depuis environ 1 000 ans. Cependant, l'habitation humaine de la région remonte à plus de 11 000 ans, à l'époque où les Paléo-Indiens connus sous le nom de peuple Clovis habitaient le sud-est de l'Arizona. Des outils en pierre et des pointes de flèches du type crédité aux Clovis ont été trouvés dans le sud-est de l'Arizona, et un site de destruction de mammouths est devenu une source importante d'informations sur ces personnes, qui figuraient parmi les premiers habitants d'Amérique du Nord.

Il existe peu de documents sur les 9 000 années suivantes de la préhistoire de l'Arizona, mais vers l'an 200 après J. Canyon de Chélly dans la partie nord de l'état. Aujourd'hui, ces premiers habitants de l'Arizona sont connus sous le nom de Puebloans ancestraux. La première période ancestrale Puebloan, qui s'étend de 200 à 700 après J.-C., est définie comme la Période des paniers en raison du grand nombre de paniers qui ont été trouvés dans les ruines de cette époque. Au cours de la période des paniers, les Puebloans ancestraux ont abandonné la chasse et la cueillette et se sont lancés dans l'agriculture, cultivant du maïs, des haricots, des courges et du coton sur le fond des canyons.

Pendant le Période Pueblo (700-1300), les Pueblos ancestraux ont commencé à construire des pueblos à plusieurs étages et des habitations sur les falaises. Malgré des décennies de recherche, on ne sait toujours pas pourquoi les Puebloans ancestraux ont commencé à vivre dans des niches et des grottes sur les parois des falaises des canyons de la région. C'était peut-être pour conserver les terres agricoles alors que leur population augmentait et nécessitait des récoltes plus importantes, ou pour se protéger des crues soudaines. Quelle que soit la raison de leur construction, ils ont tous été abandonnés vers 1300. On ne sait pas pourquoi les villages ont été abandonnés, mais une étude des cernes des arbres indique qu'il y a eu une grave sécheresse dans la région entre 1276 et 1299, peut-être que les Puebloans ancestraux sont partis à la recherche de terres agricoles plus fertiles. Keet Seel et Betatakin, à Monument National Navajo, ainsi que les nombreuses ruines du Canyon de Chelly, sont les sites Puebloan ancestraux les mieux conservés de l'Arizona.

Au cours de la période Ancestral Puebloan Basket Maker, le Culture singapourienne a commencé à se développer sur le plateau fertile au nord-est de l'actuel Flagstaff et vers le sud dans la vallée de la rivière Verde. Les Sinagua, dont le nom espagnol signifie « sans eau », ont construit leurs pueblos de pierre principalement sur des collines et des mesas comme celles de Tuzigoot près de Clarkdale et Wupatki près de Flagstaff, tous deux aujourd'hui conservés en tant que monuments nationaux. Ils ont également construit des habitations sur les falaises dans des endroits tels que Noyer Canyon et Château de Montezuma, tous deux aussi monuments nationaux. Au milieu du XIIIe siècle, Wupatki avait été abandonné et au début du XVe siècle, Walnut Canyon et les pueblos de la basse vallée de la Verde avaient également été désertés.

Dès 450 après J. Culture Hohokam, dont les Sinagua ont très probablement appris l'irrigation, avait commencé à cultiver les vallées de Gila et de Salt River entre Phoenix et Casa Grande. Sur une période de 1 000 ans, ils ont construit un réseau de canaux d'irrigation de 600 milles, dont certains sont encore visibles aujourd'hui. Parce que les Hohokam ont construit leurs maisons en terre, peu de structures existent de cette période, une exception étant le Casa Grande ruine, un bâtiment massif aux murs de terre bien conservé qui est maintenant un monument national. Il reste également de nombreux sites de pétroglyphes (art rupestre) Hohokam, un témoignage durable des personnes qui ont fait prospérer le désert pour la première fois. Dans les années 1450, cependant, les Hohokam avaient abandonné leurs villages, de nombreux archéologues pensent que l'irrigation du sol du désert pendant des centaines d'années a finalement laissé une épaisse croûte d'alcali dans les champs, ce qui aurait rendu impossible la poursuite de l'agriculture. Le nom même Hohokam, dans la langue du peuple Tohono O'odham d'aujourd'hui, signifie "le peuple qui a disparu".

Établissement hispanique -- Les premiers Européens à visiter la région étaient peut-être un équipage hétéroclite de naufragés espagnols, parmi lesquels se trouvait un esclave noir africain nommé Estévan de Dorantes. Ce groupe malheureux a passé 8 ans à errer à travers le Sud-Ouest, et quand ils sont revenus en territoire espagnol, ils ont raconté une histoire fantastique d'avoir vu sept villes si riches que les habitants ont même décoré leurs portes de bijoux. No one is sure whether they actually passed through Arizona, but in 1539 their story convinced the viceroy of New Spain (Mexico) to send a small expedition, led by Father Marcos de Niza and Estévan de Dorantes, into the region. Father de Niza's report of finding the fabled Seven Cities of Cíbola inspired Don Francisco Vásquez de Coronado to set off in search of wealth in 1540. Instead of fabulously wealthy cities, however, Coronado found only pueblos of stone and mud. A subordinate expedition led by Garcia Lopez de Cárdenas stumbled upon the Grand Canyon, while another group of Coronado's men, led by Don Pedro de Tovar, visited the Hopi mesas.

Over the next 150 years, however, only a handful of Spanish explorers, friars, and settlers visited Arizona. In the 1580s and 1600s, Antonio de Espejo and Juan de Oñate explored northern and central Arizona and found indications of mineral riches in the region. In the 1670s, the Franciscans founded several missions among the Hopi pueblos, but the Pueblo Revolt of 1680 (see “Indian Conflicts,” below) obliterated this small Spanish presence.

In 1687, Father Eusebio Francisco Kino, a German-educated Italian Jesuit, began establishing missions in the Sonoran Desert region. In 1691, he visited the Pima village of Tumacácori, where he planted fruit trees, taught the Natives European farming techniques, and gave them cattle, sheep, and goats to raise. In 1692, Father Kino first visited the Tucson area by 1700 he had laid foundations for the first church at the mission of San Xavier del Bac, although it wasn’t until 1783 that construction began on the present church, known as the White Dove of the Desert.

The Spanish began settling in the area around Tumacácori and nearby Tubac, calling it Pimeria Alta. In 1775, a group of settlers led by Juan Bautista de Anza set out from Tubac to find an overland route to California in 1776, they founded the city of San Francisco. That same year, the Tubac presidio was moved to Tucson. In 1821, Mexico won its independence from Spain, and Tucson, with only 65 inhabitants, became part of Mexico, which at that time extended all the way to Northern California.

Indian Conflicts -- At the time the Spanish arrived in Arizona, the tribes living in the southern lowland deserts were peaceful farmers, but in the mountains of the east lived the Apache, a hunting-and-gathering tribe that frequently raided neighboring tribes. In the north, the Navajo, relatively recent immigrants to the region, fought over land with the neighboring Ute et Hopi (who were also fighting among themselves).

Coronado's expedition through Arizona and into New Mexico and Kansas was to seek gold. To that end he attacked one pueblo, killed the inhabitants of another, and forced still others to abandon their villages. Spanish-Indian relations were never to improve, and the Spanish were forced to occupy their new lands with a strong military presence. Around 1600, 300 Spanish settlers moved into the Four Corners region, which at the time supported a large population of Navajos. The Spanish raided Navajo villages to take slaves, and angry Navajos responded by stealing Spanish horses and cattle.

For several decades in the mid-1600s, missionaries were tolerated in the Hopi pueblos, but the Pueblo tribes revolted in 1680, killing the missionaries and destroying the missions. Throughout the 1700s, others native peoples followed suit, pushing back against European settlement. Encroachment by farmers and miners moving into the Santa Cruz Valley in the south caused the Pima people to stage a similar uprising in 1751, attacking and burning the mission at Tubac. A presidio was soon established at Tubac to protect Spanish settlers after the military garrison moved to Tucson in 1776, Tubac was quickly abandoned due to frequent Apache raids. In 1781, the Yuman tribe, whose land at the confluence of the Colorado and Gila rivers had become a Spanish settlement, staged a similar uprising, wiping out that first Yuma settlement.

By the time Arizona became part of the United States, it was the Navajos and Apaches who were proving most resistant to white settlers. In 1863, the U.S. Army, under the leadership of Col. Kit Carson, forced the Navajo to surrender by destroying their winter food supplies. The survivors were marched to an internment camp in New Mexico the Navajo refer to this as the Long Walk. Conditions at the camp in New Mexico were deplorable, and within 5 years the Navajo were returned to their land, although they were forced to live on a reservation.

The Apaches resisted white settlement 20 years longer than the Navajo did. Under the leadership of Géronimo et Cochise, the Apaches, skillful guerrilla fighters, attacked settlers, forts, and towns despite the presence of U.S. Army troops. Geronimo and Cochise were the leaders of the last resistant bands of rebellious Apaches. Cochise eventually died in his Chiricahua Mountains homeland. After Geronimo finally surrendered in 1886, he and many of his followers were relocated to Florida by the U.S. government. Open conflicts between whites and Indians finally came to an end.

Territorial Days -- In 1846, the United States went to war with Mexico, which at the time extended all the way to Northern California and included parts of Colorado, Wyoming, and New Mexico. When the war ended, the United States claimed almost all the land extending from Texas to Northern California. This newly acquired land, called the Territoire du Nouveau-Mexique, had its capital at Santa Fe, New Mexico. (The land south of the Gila River, which included Tucson, wasn’t included at first after surveys determined that this land was the best route for a railroad from Mississippi to California, in 1853 the U.S. government negotiated the Gadsden Purchase and the current Arizona-Mexico border was set.)

When the California gold rush began in 1849, many hopeful miners from the east crossed Arizona en route to the gold fields, and some stayed to seek mineral riches in Arizona. However, despite ever-growing numbers of settlers, the U.S. Congress refused to create a separate Arizona Territory. When the Civil War broke out, Arizonans, angered by Congress's inaction, sided with the Confederacy, and in 1862, Arizona was proclaimed the Confederate Territory of Arizona. Although Union troops easily defeated the Confederate troops occupying Tucson, this dissension convinced Congress, in 1863, to create the Territoire de l'Arizona.

The capital of the new territory was temporarily established at Fort Whipple near Prescott, but later the same year was moved to Prescott itself. In 1867 the capital moved again, this time to Tucson. Ten years later, Prescott again became the capital, which it remained for another 12 years before the seat of government finally moved to Phénix, which remains Arizona's capital to this day.

During this period, mining flourished, and although small amounts of gold and silver were discovered, copper became the source of Arizona's economic wealth. With each mineral strike, a new mining town would boom, and when the ore ran out, the town would be abandoned. These towns were infamous for their gambling halls, bordellos, saloons, and shootouts. Tombstone et Bisbee became the largest towns in the state and were known as the wildest towns between New Orleans and San Francisco.

In 1867, farmers in the newly founded town of Phoenix began irrigating their fields using canals that had been dug centuries earlier by the Hohokam. In the 1870s, ranching became another important source of revenue in the territory, particularly in the southeastern and northwestern parts of the state. In the 1880s, the railroads finally arrived, and life in Arizona changed drastically. Suddenly the region's mineral resources and cattle were accessible to the east.

Statehood & the Early 20th Century -- By the beginning of the 20th century, Arizonans were trying to convince Congress to make the territory a state. Congress balked at the requests, but finally in 1910 allowed the territorial government to draw up a state constitution. Territorial legislators were progressive thinkers, and the draft included clauses for the recall of elected officials -- provisions that made President William Howard Taft, an opponent of recalling judges, veto the bill. Arizona politicians removed the controversial clause, and on 14 février 1912, Arizona became the 48th state. One of the new state legislature's first acts was to reinstate the clause providing for the recall of judges.

Much of Washington's opposition to Arizona's statehood had been based on the belief that Arizona could never support economic development. This belief was changed in 1911 by one of the most important events in state history -- the completion of the Salt River's Roosevelt Dam (later to be renamed the Theodore Roosevelt Dam). The dam not only provided irrigation water to the Phoenix area, but it also tamed the river’s violent floods. The introduction of water to the heart of Arizona's vast desert enabled large-scale agriculture and industry. Over the next decades, more dams were built throughout Arizona, and, in 1936, the Hoover Dam on the Colorado River became the largest concrete dam in the Western Hemisphere. This dam also created the largest man-made reservoir in North America, Lake Mead. Arizona's dams would eventually provide not only water and electricity, but also the state's most popular recreation areas.

Despite labor problems, copper mining increased throughout the 1920s and 1930s, and with the onset of World War II, the mines boomed as military munitions manufacturing increased the demand for copper. However, within a few years after the war, many mines were shut down. Today, Arizona is littered with old mining ghost towns that boomed and then went bust. A few towns, such as Jerome et Bisbee, managed to hang on and were eventually rediscovered by artists, writers, and retirees. Today, both Bisbee and Jerome are major tourist attractions known for their many art galleries, interesting shops, and boomtown atmosphere.

World War II created a demand for beef, leather, and cotton, and Arizona farmers and ranchers stepped in to meet the need. Cotton, which was used in the manufacture of tires, quickly became the state's most important crop. Goodyear planted huge fields of the crop and even built the company town of Goodyear, which today is home to one of Arizona's oldest and most prestigious resorts. During the war, Arizona’s clear desert skies also provided ideal conditions for training pilots, and several military bases were established in the state, helping to double Phoenix’s population. When peace finally arrived, many veterans returned with their families, although it wasn’t until air-conditioning was invented that major population growth truly came to the desert.

The Postwar Years -- During the postwar years, Arizona attracted a number of large manufacturing industries and slowly moved away from its agricultural economic base. Today aerospace engineering remains a major industry, and tech-industry growth is slow but steady.

But the economy of the state still relies heavily (too heavily, some say) on real estate, and of course, tourism. Les grand Canyon, which had been luring visitors since the days when they had to get there by stagecoach, was declared a national park in 1919, and by the 1920s, Arizona had become a winter destination for the wealthy. The clear, dry air also attracted people suffering from allergies and lung ailments, and Arizona came to be known as a healthful place. With the immense popularity of Hollywood Westerns, dude ranches began to spring up across the state. From the 1960s on, the rustic guest ranches of the 1930s began to give way to luxurious golf resorts, and “snowbirds” played an increasing role in the state’s economy.

Continued population growth throughout the 20th century resulted in an ever-increasing demand for water. Yet, despite the damming of nearly all of Arizona's rivers, the state still suffered from insufficient water supplies in the population centers of Phoenix and Tucson. It took the construction of the controversial and expensive Central Arizona Project (CAP) aqueduct to carry water from the Colorado River over mountains and deserts, and deliver it where it was wanted. Construction on the CAP began in 1974, and in 1985 water from the project finally began irrigating fields near Phoenix. In 1992, the CAP reached Tucson. However, a drought that began in the mid-1990s has left Phoenix and Tucson once again pondering where they will come up with the water to fuel future growth.

By the 1960s, Arizona had become an urban state with all the problems confronting other areas around the nation. The once-healthful air of Phoenix now rivals that of Los Angeles for the thickness of its smog. Allergy sufferers are plagued by pollen from the nondesert plants that have been introduced to make this desert region look more lush and inviting. However, until the recent economic downturn, the state's economy was still growing quite rapidly. High-tech companies had been locating within Arizona, and a steady influx of retirees, as well as Californians fleeing earthquakes and urban problems, had given the state new energy and new ideas. Things slowed considerably in 2009, but, of course, the sun still shines here, even in January and February when much of the rest of the country is locked in a deep freeze, and that is a powerful lure. As long as winters in Arizona continue to be sunny and warm, you can bet that the state will continue to boom.

Noter: This information was accurate when it was published, but can change without notice. Please be sure to confirm all rates and details directly with the companies in question before planning your trip.


FREE Arizona State History Printable

Despite the desert heat, Arizona has become one of the fastest-growing states in the United States. With its beautiful scenery, electronic and aerospace manufacturing, and natural resources, it’s an amazing state to live in. It’s also the birthplace of many famous individuals including Barry Goldwater, Cesar Chavez, Geronimo, Ira Hamilton Hayes, Lori Ann Piestewa, and many others. Dig deeper into the history of Arizona and see wh at interesting facts you can discover about this state with a free 7-page state history printable. C reate a map of the state, organize events chronologically, and explore more of the state’s exciting past with writing prompts.

We value your privacy and promise never to send you spam you can unsubscribe at anytime. View our Politique de confidentialité for more information on how we process your data.


Voir la vidéo: ПРОВЕРКА АДМИНИСТРАЦИИ НА ЗНАНИЕ ПРАВИЛ СЕРВЕРА НА ARIZONA-RP В GTA SAMP


Commentaires:

  1. Thibaud

    Entre nous parlant, j'arrivais différemment.

  2. Tojall

    Les points ont aimé))

  3. Renard

    Félicitations, quel excellent message.

  4. Osmond

    La phrase utile

  5. Falcon

    Génial

  6. Beltran

    Je m'excuse, mais, à mon avis, vous n'avez pas raison. je suis assuré. Je peux défendre la position. Ecrivez moi en MP, on discutera.

  7. Aldrik

    Vous avez touché le point. C'est une bonne idée. Je suis prêt à vous soutenir.



Écrire un message