Anneaux d'étanchéité de Méroé

Anneaux d'étanchéité de Méroé


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Anneaux de sceau de Méroé - Histoire

Sceaux et sceaux anciens


Chevalière Cylindre
(L'original est au British Museum)

L'ancien sceau était un timbre ou gravure sertie dans la pierre, le métal ou une substance dure comme le cristal. C'était généralement un symbole ou une figure qui était utilisé pour faire une impression sur de l'argile ou de la cire, ou une autre substance molle.

Il était généralement attaché à un objet comme une possession ou un document, afin de lui donner authenticité, propriété ou autorité. Il était souvent utilisé dans le monde antique, en particulier en Égypte, en Babylonie et en Assyrie et dans les nations environnantes, y compris Israël.

« Mets-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. »
- Cantique de Salomon 8:6

"Et la vision de tous vous est devenue comme les paroles d'un livre qui est scellé, que les hommes livrent à un savant, disant: Lisez ceci, je vous prie, et il dit: Je ne peux pas car il est scellé."
- Isaïe 29:11

" Et Abraham reçut le signe de la circoncision, un sceau de la justice de la foi qu'il n'avait pas encore circoncis, afin d'être le père de tous ceux qui croient. "
- Romains 4:11

" Et n'attristez pas le saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. "
- Ephésiens 4:30

"En qui vous avez aussi confiance, après avoir entendu la parole de vérité, l'évangile de votre salut; en qui aussi après cela vous avez cru, vous avez été scellés de ce saint Esprit de promesse, qui est le gage de notre héritage jusqu'à la rédemption de la possession achetée, à la louange de sa gloire. »
- Ephésiens 1:13-14


Chevalière Cylindre
(L'original est au British Museum)

Chevalière Cylindre de Sennachérib
(L'original est au British Museum)

Sceau de calcédoine, avec inscription phénicienne
(L'original est au British Museum)


Sceau de calcédoine saphir, avec inscription assyrienne
(L'original est au British Museum)


Sceau de calcédoine, avec inscription persane
(L'original est au British Museum)


Sceau en forme de canard, la tête appuyée sur son cou
(L'original est au British Museum)


Impression d'argile du sceau d'Esarhaddon
trouvé à Kouyunjik (l'original est au British Museum)


Impression d'argile de phoque - épi de blé
trouvé à Kouyunjik (l'original est au British Museum)


Impression d'argile de Seal - Scorpion
trouvé à Kouyunjik (l'original est au British Museum)

La chevalière fait une impression profonde dans l'argile formant un sceau officiel. Le sceau imprimé porte la pleine autorité du bureau qu'il représente et personne n'ose le remettre en question. Son dessin est bien connu, son symbole sans aucun doute authentique, sa marque déclare de manière indélébile la pleine autorité de la propriété royale. Il y a la douleur de la mort pour ceux qui la violent.

Les graphiques, comme les dessins sur le mur d'une grotte, ont l'air primitifs et reposent maintenant en toute sécurité sur les étagères des musées, mais si nous étions ceux qui supportaient les anciens pouvoirs, nous connaîtrions bien l'autorité de l'empreinte laissée dans la cire. Peut-être pourrions-nous déguiser notre tremblement en rencontrant un magistrat capable d'ouvrir le sceau d'un empereur lui donnant le droit légal de taxer nos biens, de nous traîner en justice ou de nous enrôler à son service.

Dans les Écritures, nous trouvons, d'une manière ou d'une autre, nous sommes scellés. Une métaphore qui sonnerait puissamment à ceux sous la domination romaine. Pourtant, le scellement de Dieu n'est jamais coercitif. Jamais forcé. Une décision de libre arbitre est prise. Une empreinte se forme alors en nous. Nos âmes portent sa marque, ses lettres, son image, et toutes les puissances sont dûment informées : nous appartenons à Dieu. Dans son timing, souvent inconnu de nous, il nous ouvre comme un rouleau et lit à haute voix ce qu'il a écrit à l'intérieur, nous devenons un décret vivant, une lettre d'amour et une invitation pour les autres à recevoir le pardon offert en Christ, et à être scellé à jamais par le doux et tout-puissant Saint-Esprit de Dieu.

Le Signet est dur et fait une impression profonde, mais uniquement sur des substances molles comme l'argile, la cire ou l'humilité. Il ne peut pas laisser sa marque sur la pierre, le métal ou l'orgueil.

La Bible mentionne beaucoup de choses concernant le mot "sceller" :

Apocalypse 10:4 - Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j'allais écrire ; et j'entendis une voix du ciel me dire : Joint ces choses que les sept tonnerres ont prononcées, et ne les écris pas.

Esther 8:8 - Écrivez aussi pour les Juifs, comme il vous plaira, au nom du roi, et joint [il] avec l'anneau du roi: pour l'écriture qui est écrite au nom du roi, et jointed avec l'anneau du roi, que personne ne fasse marche arrière.

Jérémie 32:44 - Les hommes achèteront des champs pour de l'argent, et souscriront des preuves, et joint [eux], et prenez des témoins dans le pays de Benjamin, et dans les lieux autour de Jérusalem, et dans les villes de Juda, et dans les villes des montagnes, et dans les villes de la vallée, et dans les villes du sud : car je ferai retourner leur captivité, dit l'Éternel.

Daniel 9:24 - Soixante-dix semaines sont déterminées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour mettre fin à la transgression, et pour mettre fin aux péchés, et pour faire la réconciliation pour l'iniquité, et pour introduire la justice éternelle, et pour joint la vision et la prophétie, et d'oindre le Très Saint.

Jean 3:33 - Celui qui a reçu son témoignage a mis à son joint que Dieu est vrai.

Apocalypse 6 :7 - Et quand il eut ouvert le quatrième joint, j'ai entendu la voix de la quatrième bête dire, Viens et vois.

1 Rois 21:8 - Alors elle écrivit des lettres au nom d'Achab, et jointed [eux] avec son joint, et envoya les lettres aux anciens et aux nobles qui [étaient] dans sa ville, demeurant avec Naboth.

Romains 4:11 - Et il reçut le signe de la circoncision, un joint de la justice de la foi qu'il [avait encore] étant incirconcis : afin qu'il soit le père de tous ceux qui croient, même s'ils ne sont pas circoncis, afin que justice leur soit aussi imputée :

Apocalypse 20:3 - Et jette-le dans l'abîme, et l'enferme, et place un joint sur lui, afin qu'il ne séduise plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans soient accomplis, et après cela il doit être délié un peu de temps.

Apocalypse 6:12 - Et je vis quand il eut ouvert le sixième joint, et voici, il y a eu un grand tremblement de terre et le soleil est devenu noir comme un sac de cheveux, et la lune est devenue comme du sang

Apocalypse 7 :2 - Et j'ai vu un autre ange monter de l'est, ayant le joint du Dieu vivant ; et il cria d'une voix forte aux quatre anges, à qui il fut donné de blesser la terre et la mer,

Apocalypse 6 :5 - Et quand il eut ouvert le troisième joint, j'ai entendu la troisième bête dire, Viens et vois. Et je vis, et voici un cheval noir et celui qui était assis sur lui avait une paire de balances à la main.

Daniel 12:4 - Mais toi, ô Daniel, tais les paroles, et joint le livre, [même] jusqu'au temps de la fin : beaucoup courront çà et là, et la connaissance s'accroîtra.

2 Timothée 2:19 - Néanmoins, le fondement de Dieu est certain, ayant ceci joint, Le Seigneur connaît ceux qui sont à lui. Et, que quiconque nomme le nom de Christ s'éloigne de l'iniquité.

Apocalypse 9:4 - Et il leur fut commandé de ne blesser ni l'herbe de la terre, ni aucune chose verte, ni aucun arbre, mais seulement les hommes qui n'ont pas le joint de Dieu sur leurs fronts.

Apocalypse 6:9 - Et quand il eut ouvert le cinquième joint, j'ai vu sous l'autel les âmes de ceux qui ont été tués pour la parole de Dieu et pour le témoignage qu'ils avaient :

Apocalypse 8:1 - Et quand il eut ouvert le septième joint, il y eut au ciel un silence d'environ une demi-heure.

Néhémie 9:38 - Et à cause de tout cela, nous concluons une [alliance] sûre, et l'écrivons [elle] et nos princes, Lévites, [et] prêtres, joint [à elle].

Apocalypse 22:10 - Et il me dit : Joint pas les paroles de la prophétie de ce livre : car le temps est proche.

1 Corinthiens 9 :2 - Si je ne suis pas apôtre pour les autres, je le suis sans doute pour vous : car le joint de mon apostolat, vous êtes dans le Seigneur.

Travail 38:14 - Il est tourné comme l'argile [vers] le joint et ils se tiennent comme un vêtement.

Travail 41:15 - [Ses] écailles [sont sa] fierté, enfermez-vous ensemble [comme avec] un proche joint.

Esaïe 8 :16 - Reliez le témoignage, joint la loi parmi mes disciples.

Apocalypse 6:3 - Et quand il eut ouvert le deuxième joint, j'ai entendu la deuxième bête dire, Viens et vois.


N'importe quel insigne militaire du monde entier

Toute conception maçonnique parcourir les suggestions

Devis personnalisé GRAVURE :

Or CUSTOM Gravé

Bras élaborés ou autre design ? Peut-être votre propre œuvre d'art ou simplement une idée ? Venez voir quelques exemples de bagues, choisissez une bague ou un autre article et laissez-nous vous fournir un devis.

Pierre précieuse gravée sur mesure

Toute œuvre d'art ou idée gravée, sur une bague en pierre précieuse fournie, des boutons de manchette, un porte-clés ou un pendentif. Rare et unique : découvrez la beauté des bagues en pierres précieuses gravées.

Bagues et bijoux sculpturaux

Bandes de cigares, bagues d'élégance, chevalières sculptées et même notre gamme de bagues de grande taille. Jetez un œil à une sélection de bagues et d'idées – Laissez-nous vous inspirer !

Pas seulement des chevalières.

Nous produisons également une variété de produits gravés en profondeur tels que les produits traditionnels sceaux de bureau, à la fois style « post back » et « maillon de chaîne » boutons de manchette, pendentifs.

En dehors du métal précieux, le prix que vous payez dépend de la complexité de la gravure. Les produits des sections de gravure populaires sont facturés pour vous, mais si les travaux de gravure ne relèvent pas de l'une de ces sections, vous aurez besoin d'un devis. Veuillez commencer ici pour voir des exemples de ACHETER AUJOURD'HUI et DEVIS PERSONNALISÉ uniquement des produits.


Un héros méconnu de l'opération Red Wings des Navy SEALs

La famille, les amis se souviennent du SEAL Erik Kristensen, 10 ans après la mission vouée à l'échec.

— -- Lorsque Ed et Suzanne Kristensen ont entendu parler pour la première fois d'un hélicoptère Chinook abattu dans l'est de l'Afghanistan le 28 juin 2005, ils ont d'abord craint pour leur fils du Navy SEAL, Erik, qui y était déployé à l'époque, mais ils ont été rassurés. par un ami de la Marine qu'il n'aurait probablement pas été à bord.

"Quelqu'un a dit qu'Erik ne serait pas dans l'hélicoptère", se souvient sa mère, qui s'appelle Sam.

C'était une question d'ancienneté. Le lieutenant-commandant Erik Kristensen était un commandant supérieur de l'équipe SEAL 10 en Afghanistan et n'a pas participé à autant d'opérations de combat au sol que celles des pelotons sous ses ordres.

"Mais il était sur l'hélicoptère", a déclaré sa mère à ABC News, alors que la famille marquait le dixième anniversaire de la mort d'Erik lors de l'opération Red Wings le week-end dernier.

Une décennie après l'incident, Erik Kristensen, selon de nombreux témoignages un SEAL non conventionnel, reste une figure largement inconnue dans le récit public de l'un des incidents les plus tragiques - mais aussi les plus célébrés, pour la bravoure - de son histoire, des opérations spéciales américaines, malgré les livres à succès, les sites Web et le film à succès "Lone Survivor" de l'année dernière.

Kristensen est celui qui a organisé une mission de sauvetage après que le chef d'une équipe de reconnaissance SEAL, le lieutenant Michael Murphy, a appelé à l'aide dans un échange de tirs dans les montagnes vertigineuses de la province de Kunar. En tant que commandant de l'unité opérationnelle de l'équipe SEAL 10, dans laquelle Murphy a servi, Kristensen a décidé de diriger personnellement une force d'assaut par hélicoptère jusqu'à son dernier emplacement connu, où le jeune officier avait été chargé de trouver un chef de milice nommé Ahmad Shah.

Mais des militants attendaient dans une embuscade et ont abattu un hélicoptère MH-47E Chinook de l'armée alors que Kristensen et ses hommes se préparaient à descendre rapidement au sol, tuant les 16 personnes à bord.

"Il y a certaines choses que vous ne déléguez tout simplement pas", a déclaré Ed Kristensen à propos de l'action fatidique de son fils, parfois pleine d'émotion. Même après une décennie, la perte de son enfant unique "est toujours une chose très crue. Vous ne pouvez pas la changer, vous devez vivre avec. Mais nous y pensons tout le temps."

Ed Kristensen est un contre-amiral à la retraite qui avait dirigé la récupération par la Marine en 1996 du TWA 800 qui s'était écrasé au large de New York avec 230 âmes perdues. La nouvelle de l'accident d'hélicoptère est arrivée alors que les Kristensen assistaient, par coïncidence, à la retraite d'un plongeur de la Marine à Norfolk qui avait servi sous Ed lors de la récupération de l'avion de ligne dans l'océan. Lorsque le commandant de la Naval Special Warfare l'a appelé pour lui dire qu'ils recherchaient Erik et les autres, son père a supposé le pire.

"Avec mon expérience avec le TWA 800, je savais ce qu'un accident d'avion fait aux gens. Nous savions que nous l'avions perdu", a déclaré l'aîné Kristensen.

Bientôt, ils apprirent que leur fils Erik faisait partie des personnes tuées au combat.

Le fait que le commandant de l'unité opérationnelle ait personnellement dirigé la mission avec sept autres opérateurs SEAL hautement expérimentés en plein jour pour secourir l'équipe de Murphy et tuer Shah - le chef de la milice locale "Mountain Tigers" que Murphy avait été envoyé pour localiser sur le frontière pakistanaise - n'a pas surpris ceux qui connaissaient Kristensen.

"Erik a fait ce que n'importe quel SEAL ferait: aller aider les SEAL en difficulté", a déclaré à ABC News le capitaine de vaisseau Kent Paro, qui dirigeait l'équipe SEAL 10 à l'époque et était le commandant de Kristensen et Murphy en Afghanistan.

Le seul SEAL à être sorti vivant de l'incident des Red Wings, l'officier marinier Marcus Luttrell, a ensuite écrit le best-seller "Lone Survivor", qui est devenu un film majeur du même titre l'année dernière.

Kristensen, 33 ans, a été interprétée dans le film par l'acteur australien Eric Bana dans un rôle relativement restreint. Sa personnalité inhabituelle et son héroïsme fatidique sont restés largement inconnus du public par rapport à la légende de Luttrell et Murphy, malgré la direction courageuse de la mission de sauvetage infortunée.

Pour ses actions, Kristensen, qui en était à son premier déploiement de combat majeur en Afghanistan, a remporté l'étoile de bronze avec le dispositif "V" (Valor). Murphy, 29 ans, de Patchogue, Long Island, a également été tué au combat et a reçu une médaille d'honneur à titre posthume du président George W. Bush. La Marine a nommé un destroyer lance-missiles pour lui.

UN SCEAU à Birkenstocks

"Lone Survivor" comprenait une photo des pieds vêtus de Birkenstock de Kristensen sortant de ses quartiers après que l'appel à l'aide de Murphy ait été reçu au centre d'opérations tactiques de Jalalabad. Des amis tels que John Ismay, qui a écrit avec appréciation sur ce détail dans le New York Times l'année dernière, disent que c'était un hommage subtil à Kristensen en tant que véritable « non-conformiste », qui ne correspondait pas au stéréotype hollywoodien des guerriers SEAL froidement conservateurs. .

"C'est la seule partie du film que j'ai appréciée. C'est qui Erik était vraiment", a déclaré Jason Redman, qui a servi dans l'équipe SEAL 10 en tant qu'officier avec Kristensen au moment de la catastrophe de l'opération Red Wings et avait déjà été à Murphy's section.

"Erik s'est penché vers la gauche. Il était libéral dans sa pensée. Les gars lui ont donné beaucoup de chagrin mais il était plein d'esprit à ce sujet", a déclaré Redman, auteur de "The Trident: The Forging and Reforging of a Navy SEAL Leader", a déclaré dans un entretien.

Kristensen a fréquenté le lycée Gonzaga College de Washington. Il a ramé en équipage, joué à la crosse et s'est spécialisé en anglais et en français à l'Académie navale et a obtenu une maîtrise au progressif St. John's College d'Annapolis. Debout 6' 4 ", on se souvient de lui comme étant grégaire et a embrassé un idéal jésuite en étant un " homme pour les autres ", ont déclaré ses amis et sa famille.

"C'est une personne que tous ces jésuites voulaient que nous soyons", a déclaré Ismay, un autre diplômé de Gonzaga.

"La complexité de qui il est, pour moi, est plus grande que le fait qu'il soit un SEAL. Il était méchamment intelligent, mais plus créatif. Il pouvait jouer de la trompette, il pouvait chanter, il pouvait écrire", se souvient son cousin germain. , Jennifer Casey.

"Erik était drôle comme l'enfer, toujours l'un des garçons", a écrit Marcus Luttrell dans son livre "Lone Survivor".

Ariann Harrison était un vieil ami à Washington qui a dit qu'il était gentiment distrait, s'étant présenté une fois à un cours de danse swing en tongs et pourtant "il l'a fait fonctionner". Ils n'ont discuté de sa carrière SEAL qu'une seule fois – quand il lui a dit qu'il se rendait en Afghanistan.

"Avant qu'il ne parte, j'ai essayé de le convaincre de ne pas y aller", a-t-elle déclaré. "Du point de vue de la loyauté, il a dit qu'il avait entraîné ces gars et qu'il y allait."

L'épave

En juillet 2005, quelques semaines après le crash du "Turbine 33", l'indicatif du MH-47E sur lequel Kristensen et 15 autres SEALs et des aviateurs des opérations spéciales de la Task Force 160 "Nightstalker" ont péri à bord, une escouade de parachutistes et de Rangers a descendu le pente raide, noircie par la combustion de carburéacteur, avec des troncs d'arbres arrachés à l'hélicoptère qui explose.

Une lueur de métal a attiré l'attention d'un Ranger et il a ramassé une plaque d'identification en acier inoxydable ne portant pas un nom mais l'éthos du guerrier de l'armée : « Je placerai toujours la mission en premier. Je n'accepterai jamais la défaite. Je n'abandonnerai jamais. Je ne quitterai jamais un camarade tombé au combat. La détermination de ne pas laisser leurs camarades tombés au combat était vraie pour les 16 de Turbine 33 - et était une promesse tenue par leur commandant jésuite, Kristensen.

Sur des photos inédites prises par un photographe de l'armée du site de l'accident, des souches d'arbres noircies surgissent de la pente aplatie. Des magasins de munitions pour fusils M4, des ressorts et des cartouches non tirées jonchent le sol couvert de suie. Les parachutistes ont brandi une paire de lunettes de soleil en miroir Oakley avec une lentille manquante, un casque d'équipage de conduite déchiré, une lampe de poche tactique pliée et aplatie et la doublure d'un casque de SEAL qu'ils ont trouvé au sol.

Les talibans avaient pillé le site, ainsi que les restes de Murphy – ils ont même volé sa montre-bracelet – et les autres opérateurs de SEAL Matthew Axelson et Danny Dietz à un autre endroit en bas de la montagne dans la forêt. Plus tard, les militants afficheraient des armes américaines capturées et des ordinateurs portables dans une vidéo. Des lunettes de vision nocturne, des armes et des casques des deux sites ont été récupérés au cours des deux années suivantes sur des combattants talibans tués dans des échanges de tirs et trouvés dans des caches d'armes dans la vallée de Korengal. Le chef de la milice, Ahmad Shah, a été tué quelques années plus tard.

Une photo de la main gantée d'un Ranger tenant le dogtag imprimé avec le Warrior Ethos est encadrée dans la maison de Kristensen, mais jusqu'à ce mois-ci, ses parents n'avaient jamais vu le reste des photos du site de l'accident. En regardant les images sombres pour la première fois, après qu'un journaliste d'ABC News les ait fournies, Sam Kristensen a déclaré que si jamais les conditions étaient suffisamment sûres et qu'elle avait l'opportunité de marcher sur le sol où son fils et ses compagnons de guerre ont péri, "Je serais dans le prochain avion, une mère veut tout savoir."

"J'aurais détesté si quelqu'un avait été tué lors de cette mission de récupération", a-t-elle déclaré après avoir vu la sombre scène que les jeunes parachutistes ont dû traverser en juillet 2005. Mais voir le site, même si longtemps après, a été utile. "Ce sera toujours 'hier'. Dix ans, ça ne change rien."

Pour faire face à la perte catastrophique, elle s'est depuis longtemps liée d'amitié avec d'autres mamans qui ont perdu des enfants à l'intérieur du Pentagone le 11 septembre et lors de l'opération Red Wings, et il y a quelques années, elle a commencé à se porter volontaire pour être une « Arlington Lady », une liaison avec les familles des tombé lors des funérailles de la marine au cimetière national d'Arlington près de leur domicile sur la colline du Capitole.

"C'est une chose très rédemptrice. Vous apportez du réconfort à quelqu'un d'autre que vous-même, et pourtant vous vous aidez", a-t-elle déclaré.

Ed Kristensen, calme et à la voix douce, a déclaré qu'il n'avait pas besoin de voir ce flanc de montagne en Afghanistan pour apaiser son chagrin, car il sait qu'Erik « faisait ce qu'il voulait faire. Il pouvait le dire. C'est ainsi que je me souviens de lui. ."

Mais ils se sont lassés des hommages et des services commémoratifs apparemment sans fin de la dernière décennie pour les personnes perdues dans l'opération Red Wings et du film brutalement violent "Lone Survivor", qu'ils ont regardé trois fois lors de projections spéciales pour les familles des morts. Ils participent à un tournoi de golf au nom d'Erik qui aide les enfants militaires à assister à Gonzaga, mais l'événement annuel qu'ils apprécient vraiment est "E-Day", un simple bar-b-que dans le Maryland organisé par Jennifer Casey et ses frères et sœurs qui rassemble les amis d'Erik , famille, camarades de classe de l'Académie navale et coéquipiers SEAL.

"L'année prochaine, je l'abandonne", a déclaré Sam Kristensen, à moitié en plaisantant, à propos des futurs hommages pour son fils. Ils n'ont assisté qu'à un seul dîner commémoratif à San Diego la semaine dernière pour marquer le dixième anniversaire de la tragédie des Red Wings et ont refusé d'autres invitations à des cérémonies. "Cela devient fatiguant. Physiquement, émotionnellement. Nous avons détesté dire non parce que les gens sont très gentils", a déclaré Sam.

Souvenir sous la pluie

Alors que des pluies torrentielles dans le Maryland saturaient un terrain de softball et une aire de jeux samedi, les amis d'Erik se sont retirés dans un pavillon en plein air, où des enfants trempés se sont précipités dans la boue entre des adultes en riant de "cette fois" Erik avait fait ceci ou plaisanté à ce sujet, tandis que l'amiral a enfilé un tablier et a retourné des hamburgers sur un gril. Les cousins ​​​​de Kristensen ont dirigé le serment d'allégeance et un ancien SEAL qui a servi avec l'invité d'honneur en deuil a gratté une guitare en chantant.

Jarret Roth, un copain de l'Académie navale, a déclaré que Kristensen était ravi de rejoindre sa petite amie à Paris en 2006 après son déploiement en Afghanistan pour une bourse de la Fondation Olmsted pour fréquenter l'Institut d'études politiques et pensait au-delà de son temps dans les équipes SEAL. Kristensen a dit un jour à Roth : "Je ne sais pas à propos de toute cette histoire de SEAL. Courir dans les bois est plutôt cool de temps en temps, le camping est plutôt cool de temps en temps. Je ne sais pas si je veux faire ça le reste de ma vie."

"Erik était probablement le plus éloigné de ce que vous auriez pu penser d'un Navy SEAL. C'était un peu un rigolo. Un gars terre-à-terre, heureux et chanceux", a déclaré Roth. "C'était un gars très altruiste."

La mère de Kristensen a déclaré qu'échanger des histoires sur des bières et des hamburgers était probablement la façon dont l'homme que ses amis appellent le "gentil géant" aurait préféré que sa vie soit célébrée, car il pensait que les funérailles étaient ridicules et n'a même pas rempli les formulaires pour ses préférences d'inhumation. , ce que font la plupart des troupes. Ses parents ont enterré Kristensen – portant ses Birkenstocks bien-aimés – à l'Académie navale d'Annapolis, dont son père était également diplômé trois décennies plus tôt.

"Nous sommes tellement au-dessus de ça. Je trouve tout ça vraiment étrange, tout ce discours de héros. C'était un goofball total", se souvient son ami Ismay, qui a obtenu son diplôme de l'académie quelques années plus tard et dont le frère aîné a servi de SEAL avec Kristensen.

Kristensen a postulé mais n'a pas été sélectionné pour l'école de base de démolition sous-marine/SEAL hors de l'académie. Il a servi comme officier de guerre de surface en mer avant de finalement franchir le BUD/S à 26 ans, considéré comme un « vieil homme » et juste en dessous de la limite d'âge des SEAL.

"Parce qu'il est entré dans les équipes un peu plus tard que ses pairs, c'était un leader fort et humble. Il pouvait s'identifier au gars le plus junior et à un général ou un amiral", a déclaré Paro. "C'était juste une personne merveilleuse. Il était instruit et intelligent, passionné de musique et de littérature. C'était un non-conformiste."

"Mais il n'était pas un non-conformiste juste pour être non-conformiste", a expliqué Ismay. "Erik était juste son propre homme. Il s'en fichait vraiment."

L'exemple de leadership et de bravoure de Kristensen est devenu une légende parmi les aspirants de l'Académie navale.

Quelle que soit sa personnalité inhabituelle, ceux qui le connaissaient s'accordent à dire qu'il est tombé au combat en personnifiant les mots estampés sur cette plaque d'identification ramassée par le parachutiste dans la crasse de l'épave de Turbine 33 il y a dix ans. "Je ne quitterai jamais un camarade tombé au combat", disait-il. Erik Kristensen et les morts de Turbine 33 ne l'ont pas fait.

Sa personnalité vibrante semblait vivre comme une présence puissante alors que ses amis se réunissaient pour la neuvième fois depuis 2005 samedi, criant pour être entendu malgré le vacarme de l'averse et riant plus fort que la pluie.

Souriant en regardant par-dessus la foule et en plaçant sa main sur l'épaule d'un invité pour la première fois au jour de l'E, son père Ed a déclaré: "Il est parmi nous tous, juste ici."


Contenu

Une garniture mécanique d'extrémité est constituée de composants rotatifs et fixes qui sont étroitement pressés ensemble en utilisant à la fois des forces mécaniques et hydrauliques. Même si ces composants sont étroitement pressés ensemble, une petite quantité de fuite se produit à travers un jeu lié à la rugosité de la surface.

Composants Modifier

Toutes les garnitures mécaniques d'extrémité ont à la fois des éléments rotatifs et des éléments fixes et comprennent cinq composants de base : [1]

  • bague d'étanchéité
  • bague d'accouplement
  • éléments d'étanchéité secondaires
  • ressorts
  • Matériel.

La bague d'étanchéité et la bague d'accouplement sont parfois appelées surfaces d'étanchéité primaires. Les surfaces d'étanchéité primaires sont le cœur de la garniture mécanique d'extrémité. Une combinaison de matériaux courante pour les surfaces d'étanchéité primaires est un matériau dur, tel que le carbure de silicium, la céramique ou le carbure de tungstène et un matériau plus doux, tel que le carbone. De nombreux autres matériaux peuvent être utilisés en fonction de la pression, de la température et des propriétés chimiques du liquide à sceller. La bague d'étanchéité et la bague d'accouplement sont en contact intime, une bague tourne avec l'arbre et l'autre bague est fixe. L'un ou l'autre des anneaux peut être rotatif ou fixe. De plus, l'un ou l'autre anneau peut être fait d'un matériau dur ou mou. Ces deux bagues sont usinées selon un procédé appelé rodage afin d'obtenir le degré d'état de surface et de planéité nécessaire. La bague d'étanchéité est flexible dans le sens axial, la bague d'accouplement n'est pas flexible.

Bague d'étanchéité Modifier

Par définition, la bague d'étanchéité est l'élément flexible axialement de la garniture mécanique d'extrémité. La conception de la bague d'étanchéité doit permettre de minimiser la distorsion et de maximiser le transfert de chaleur tout en tenant compte de l'élément d'étanchéité secondaire, du mécanisme d'entraînement, du ressort et de la facilité d'assemblage. De nombreuses bagues d'étanchéité contiennent les diamètres des faces d'étanchéité, bien que ce ne soit pas une exigence de la bague primaire. La bague d'étanchéité contient toujours le diamètre d'équilibrage. La forme de la bague d'étanchéité peut varier considérablement en fonction de l'incorporation de diverses caractéristiques de conception. En fait, la forme de la bague d'étanchéité est souvent la caractéristique d'identification la plus distincte d'un joint. [1]

Anneau d'accouplement Modifier

Par définition, la bague d'accouplement est l'élément non flexible de la garniture mécanique. La conception de la bague d'accouplement doit permettre de minimiser la distorsion et de maximiser le transfert de chaleur tout en tenant compte de la facilité d'assemblage et de l'élément d'étanchéité secondaire statique. La bague d'accouplement peut contenir les diamètres de face d'étanchéité, bien que ce ne soit pas une exigence de la bague d'accouplement. Pour minimiser le mouvement de l'anneau primaire, l'anneau d'accouplement doit être monté solidement et doit former un plan perpendiculaire contre lequel l'anneau primaire s'appuie. Comme les bagues d'étanchéité, les bagues d'accouplement sont disponibles dans de nombreuses formes différentes. [1]

Éléments d'étanchéité secondaires Modifier

Les éléments d'étanchéité secondaires sont des joints qui assurent l'étanchéité entre la bague d'étanchéité et l'arbre (ou le boîtier) et la bague d'accouplement et l'arbre (ou le boîtier). Les éléments d'étanchéité secondaires typiques comprennent les joints toriques, les cales ou les diaphragmes en caoutchouc. Les éléments d'étanchéité secondaires (ils peuvent être nombreux) ne tournent pas les uns par rapport aux autres. L'élément d'étanchéité secondaire pour la bague d'accouplement est toujours statique axialement (bien qu'il puisse être rotatif). Les éléments d'étanchéité secondaires pour la bague d'étanchéité sont décrits comme étant soit poussoirs, soit non poussoirs dans la direction axiale. Le terme poussoir s'applique aux joints secondaires qui doivent être poussés d'avant en arrière par le mouvement de l'arbre ou de la bague primaire alors que les joints secondaires non poussoirs sont statiques et associés à des bagues d'étanchéité à soufflet. [1]

Sources Modifier

Afin de maintenir les surfaces d'étanchéité primaires en contact intime, une force d'actionnement est nécessaire. Cette force d'actionnement est fournie par un ressort. En conjonction avec le ressort, des forces axiales peuvent également être fournies par la pression du fluide étanche agissant sur la bague d'étanchéité. De nombreux types de ressorts différents sont utilisés dans les garnitures mécaniques : ressort unique, ressorts multiples, ressorts ondulés et soufflets métalliques. [1]

Matériel Modifier

Le terme « matériel » est utilisé pour décrire divers dispositifs qui maintiennent les autres composants ensemble dans la relation souhaitée. Par exemple, un dispositif de retenue peut être utilisé pour emballer la bague d'étanchéité, l'élément d'étanchéité secondaire et les ressorts en une seule unité. Un autre exemple de matériel est le mécanisme d'entraînement qui est nécessaire pour empêcher le glissement axial et rotationnel du joint sur l'arbre. [1]

Il existe un certain nombre de façons différentes de classer les « sceaux ». Parfois, une référence à un "joint" peut faire référence à un système d'étanchéité alors que d'autres fois, la référence à un dispositif tel qu'un joint, un joint torique, une garniture de compression, etc. Dans cet article, la référence fait référence à une face d'extrémité. garniture mécanique.

Une telle méthode de classification considère les caractéristiques de conception ou la configuration dans laquelle ces caractéristiques peuvent être utilisées. La classification par conception tient compte des détails et des caractéristiques incorporés dans une seule paire de bague d'étanchéité/bague d'accouplement. La classification par configuration comprend l'orientation et la combinaison de la paire bague d'étanchéité/bague d'accouplement.

Caractéristiques de conception Modifier

Les composants individuels des garnitures mécaniques d'extrémité peuvent être conçus pour inclure des caractéristiques telles que : [2]

  • des soins du visage tels que des éléments hydrodynamiques, des coussinets, etc.
  • rapport d'équilibre
  • poussoir ou soufflet
  • conception de printemps
  • quincaillerie pour contenir l'assemblage et fournir un mécanisme d'entraînement
  • considérations pour l'élément d'étanchéité secondaire.

En général, les caractéristiques de conception ne sont pas complètement indépendantes, c'est-à-dire que l'accent mis sur une caractéristique particulière peut également influencer d'autres caractéristiques. Par exemple, la sélection d'un élément d'étanchéité secondaire particulier peut influencer la forme de la bague d'étanchéité.

Soin du visage Modifier

La conception de face de joint la plus courante est une surface lisse, plate et lisse, mais il existe de nombreux traitements spéciaux destinés à des applications spécifiques. L'objectif le plus courant pour le traitement du visage est de réduire l'ampleur du contact mécanique. En général, les traitements de face permettent de modifier la répartition de la pression entre les faces d'étanchéité par topographie hydrostatique ou hydrodynamique. La topographie de la face d'étanchéité fait référence aux aspects tridimensionnels de la surface de la face d'étanchéité.

Ratio d'équilibre Modifier

En plus de la force du ressort, les faces du joint sont rapprochées par une pression agissant de manière hydrostatique sur la géométrie du joint. Le rapport de la zone géométrique tendant à fermer les faces d'étanchéité sur la zone tendant à ouvrir les faces d'étanchéité est appelé rapport d'équilibre.

Bague d'étanchéité à poussoir ou à soufflet Modifier

Les joints poussoirs utilisent un élément d'étanchéité secondaire dynamique (généralement un joint torique) qui se déplace axialement avec la bague d'étanchéité. Les joints à soufflet utilisent un joint secondaire statique (tel qu'un joint torique, une garniture en graphite haute température ou un soufflet en élastomère et le mouvement axial est pris en charge par la contraction ou l'expansion du soufflet.

Conception de printemps Modifier

De nombreux types de ressorts différents sont utilisés, notamment : des ressorts hélicoïdaux simples relativement grands, plusieurs ensembles de petits ressorts hélicoïdaux et des ressorts ondulés. Un soufflet métallique formé ou soudé peut également servir de ressort. La corrosion, le colmatage et le mouvement sont des considérations majeures lors du choix d'une conception de ressort.

Matériel Modifier

En plus de retenir les autres composants, la quincaillerie du joint comprend le mécanisme d'entraînement qui est nécessaire pour empêcher le glissement axial et rotationnel du joint sur l'arbre. Le mécanisme d'entraînement doit résister au couple produit par les faces d'étanchéité tout en permettant également à la bague d'étanchéité de se déplacer axialement. En plus du couple, le mécanisme d'entraînement doit résister à la poussée axiale produite par la pression hydrostatique agissant sur les composants. Les différents types de mécanismes d'entraînement incluent : entraînement de dent, entraînement par clé, vis de réglage, goupilles, fentes, anneaux élastiques et bien d'autres. En règle générale, le dispositif de retenue de la bague d'étanchéité peut inclure des vis de réglage, un enfoncement ou une fente, des évidements pour le ressort et un anneau élastique pour terminer l'assemblage. En revanche, le matériel de la bague d'accouplement peut n'être qu'une broche ou une fente pour empêcher la rotation. Corrosion is a major consideration when selecting seal hardware.

Considerations for secondary sealing elements Edit

Both the seal ring and mating must accommodate secondary sealing elements. In some designs, various retainers, sleeves and other components may also include secondary sealing elements. Whereas a simple O-ring might require only a groove for fitting, some secondary sealing elements (for example, packing) might require mechanical compression. Although O-rings are available in many elastomers, sometimes an elastomer might not be compatible with the fluid being sealed or might be considered too expensive. In such cases, a secondary sealing element might be manufactured from perfluoroelastomer and shaped in the form of a wedge, V or U.

Configurations Edit

Although all end-face mechanical seals must contain the five elements described above, those functional elements may be arranged or oriented in many different ways. Several dimensional and functional standards exist, such as API Standard 682 - Shaft Sealing Systems for Centrifugal and Rotary Pumps, which describes the configurations for used in Oil & Gas applications. Even though the scope of API 682 is somewhat limited, it may be extended to describe end-face mechanical seals in general. Configuration refers to the number and orientation of the components in the end-face mechanical seal assembly. For example, springs may be rotating or stationary. Single or multiple pairs of sealing faces may be used. For multiple seals, the individual pairs of sealing faces may be similarly oriented or opposed. Containment devices such as bushings may or may not be used as part of the configuration.

Component vs cartridge Edit

The basic components of an end-face mechanical seal may be installed directly onto the shaft but a popular approach is to pre-assemble the components into some sort of package for ease of installation. [3] [4] When the components are pre-assembled onto a sleeve and gland plate, the complete assembly is called a cartridge seal. This complete assembly can be easily slid onto the shaft and bolted in place thus reducing the potential for installation errors. Some cartridge seals use regular component seal parts whereas other cartridge seals might use specific purpose parts. API 682 specifies that only cartridge seals are acceptable to the standard.

Rotating vs stationary springs Edit

Either the seal ring or the mating ring may be the rotating element. Seals with rotating seal rings are said to be "rotating" seals seals with stationary seal rings are said to be "stationary" seals. Because the springs are always associated with the seal rings, sometimes the distinction is made as "rotating springs" versus "stationary springs". For convenience, rotating seals are used in most equipment however, stationary seals have some advantages over rotating seals. In small, mass-produced seals for modest services, the entire seal may be placed in a package which minimizes shaft and housing requirements for the equipment. Stationary seals are also used to advantage in large sizes or at high rotational speeds.

Single vs multiple Edit

When classifying end-face mechanical seals by configuration, the first consideration is whether there is only one set of sealing faces or multiple sets. If multiple sets are used, are the sets configured to be unpressurized or pressurized.

Tandem seals Edit

A tandem seal consists of two sets primary sealing surfaces with the space in-between the two seals filled with a compatible low pressure fluid called the buffer fluid. This buffer fluid/space may be monitored to detect performance of the assembly. Unfortunately, the definition of “tandem seal” was often stated in a confusing manner. In particular, a tandem seal was usually described as two seals pointing in the same direction that is, in a face-to-back orientation. This orientation is not necessary to the function of the configuration and the API chose to use the term Arrangement 2 instead of tandem in the API 682 standard.

Double seals Edit

A double seal consists of two sets primary sealing surfaces with the space in-between the two seals filled with a compatible pressurized fluid called the barrier fluid. This barrier fluid/space may be monitored to detect performance of the assembly. Unfortunately, the definition of “double seal” was often stated in a confusing manner. In particular, a double seal was usually described as two seals pointing in the opposite direction that is, in a back-to-back orientation. This orientation is not necessary to the function of the configuration and the API chose to use the term Arrangement 3 instead of double in the API 682 standard.

An end-face mechanical seal generates heat from rubbing and viscous shear and must be cooled to assure good performance and reliable operation. Typically, cooling is provided by circulating fluid around the seal. This fluid, known as a flush, may be the same as the fluid being sealed or an entirely different fluid. The flush may be heated, filtered or otherwise treated to improve the operating environment around the seal. Collectively, the flush and treating systems are known as piping plans. Piping plans for mechanical seals are defined by American Petroleum Institute specification 682 and are given a number. Some piping plans are used for single seals and some only for multiple seals. Some piping plans are intended to provide a means of monitoring the seal. Some sealing systems include more than one piping plan. See the table below for a summary and description of piping plans. [1]

API Plan La description
01, 02, 03 Internal system for single seals
11, 12, 13, 14 Simple recirculation system for single seals
21, 23, 31, 41 Recirculation system with auxiliary equipment for single seals
52, 53A-C, 54, 55, 74 External system for dual seals
32, 62 External injection system
65A/B, 66A/B Leakage containment and management
61, 71 Connections only (plugged)
72, 75, 76 External control and leakage management system for containment seals
99 Miscellaneous, requires a sketch

The mechanical seal appears to have been invented by George J. Cooke [5] His design was originally called a "Cooke Seal" and he founded the Cooke Seal Company. Cooke's seal (which actually did not have a means of drive) was first used in refrigeration compressors. The Cooke Seal Company was a sideline product for Cooke and he sold the company to Muskegon Piston Ring Company where it became the Rotary Seal Division. Muskegon Piston Ring sold its Rotary Seal Division to EG&G Sealol who were later acquired by John Crane Incorporated.

The first commercially successful mechanical seal to be used on centrifugal pumps was probably made by the Cameron Division of the Ingersoll-Rand Company. The Cameron seal was installed in a number of centrifugal pipeline pumps in 1928. [6]

Mechanical seals in the 1930s often used a face combination of hardened steel versus leaded bronze. Carbon-graphite was not widely used as a seal face material until after World War II. Soft packing was used as secondary sealing elements. The O-ring was developed in the 1930s but not used in mechanical seals until after World War II.

In the late 1930s, probably about 1938 or 1939, mechanical seals began to replace packing on automobile water pumps. The famous Jeep of WWII used a rubber bellows seal in the water pump. After WWII, all automobile water pumps used mechanical seals.

In the mid-1940s pump manufacturers such as Ingersoll-Rand, Worthington, Pacific, Byron Jackson, United, Union and others began to make their own mechanical seals. Eventually most of these companies got out of the seal business but the Byron Jackson seal became the Borg-Warner seal (now Flowserve) and the Worthington seal was sold to Chempro (now John Crane - Sealol).

Cartridge seals were used on a regular basis by 1950 this convenient packaging of seal, sleeve and gland was probably developed by C. E. Wiessner of Durametallic about 1942. [3]

By 1954, mechanical seals were used with such regularity in the refining and process industries that the American Petroleum Institute included seal specifications in the first edition of its Standard 610, "Centrifugal Pumps for General Refinery Services".

By 1956, many of the conceptual designs and application guidelines that are in use today had been developed. Commercially available designs included both rotating and stationary flexible elements, balanced and unbalanced hydraulic loading, rubber and metal bellows, and a wide variety of spring designs and types. Secondary sealing elements included O-rings, wedges, U-cups and various packings. Carbon-graphite was widely used as a seal face material the mating seal face was often cast iron, Ni-resist, 400 series stainless steel, Stellite or aluminum oxide although tungsten carbide was coming into use. Stainless steel was widely used for springs, retainers, sleeves and glands. Single and multiple seal arrangements were used as necessary to accomplish the required performance. In 1957, Sealol introduced the edge welded metal bellows seal. Previously, metal bellows seals had used a formed bellows which was much thicker and stiffer. [7]

In 1959, John C. Copes of Baton Rouge, LA filed for a patent on a split seal and was awarded Patent #3025070 in 1962. In the Copes design, only the faces were split. Copes chose to provide custom split seals which he manufactured himself so very few of his split seals were produced. [8]

The Clean Air Act of 1990 placed limits on fugitive emissions from pumps. Seal manufacturers responded with improved designs and better materials. In October, 1994, the American Petroleum Institute released API Standard 682, "A Shaft Sealing Systems for Centrifugal and Rotary Pumps”. This standard had a major effect on the sealing industry. In addition to providing guidelines for seal selection, API 682 requires qualification testing by the seal manufacturers. [9] API 682 is now in its 4th Edition and work has begun on 5th Edition.

There has been much consolidation in the mechanical seal industry. Among the major manufacturers:

  • John Crane (Smiths Group of Great Britain) includes Sealol (Rotary), Flexibox, Safematic, Ropac
  • Flowserve includes BW/IP (Borg-Warner), Durametallic, Five Star, Pacific Wietz
  • EagleBurgmann includes Eagle, Burgmann.

Today, in addition to face patterns such as spiral grooves and waves, materials have been developed that have special surfaces to promote hydrodynamic lift. Lasers can be used to etch microscopic, performance enhancing textures on the surface of the seal face. Piezoelectric materials and electronic controls are being investigated for creating truly controllable seals. The application of specialized seal face patterns, surfaces, and controls is an emerging technology that is developing rapidly and holds great promise for the future.


Pontius Pilate’s ring may have been discovered at ancient biblical fortress

A 2,000-year-old ring bearing the name Pontius Pilate was discovered in the West Bank. Pontius Pilate is known as the prefect who ordered the killing of Jesus Christ.

Experts in Israel have identified a ring that may have belonged to Pontius Pilate, the Roman governor who oversaw the trial and crucifixion of Jesus Christ.

Haaretz reports that the bronze ring was discovered 50 years ago during excavations at the Herodion fortress in the Judean desert.

Initially uncovered in a dig led by Professor Gideon Foerster of Hebrew University of Jerusalem, the ring was handed over to a team researchers currently working Herodion, led by Roi Porat, also of Hebrew University. Intense cleaning and a specialist camera owned by the Israel Antiquities Authority have revealed the ring’s secrets.

A wine vessel and the Greek inscription “Pilatus” can be clearly seen on the ring, according to Haaretz.

Views and cross-section of the ring. (drawing: J. Rodman photo: C. Amit, IAA Photographic Department)

As prefect of the Roman province of Judea, it is quite possible that the ring belonged to the infamous Pontius Pilate. Experts also speculate that it may have been used by a member of Pilate’s court to sign documents in the prefect’s name.

A photograph of the ring clearly shows the inscription of a ‘krater’ – a vessel used to water down wine.

The latest research on the ring is published in the Israel Exploration Journal.

Postcard from 1900 depicts Pontius Pilate presenting Jesus Christ to a hostile crowd shortly before his crucifixion. (Photo de : Universal History Archive/UIG via Getty Images)

The Herodion, the winter palace of the biblical King Herod, is located on a cone-like hill that still today juts out prominently in the barren landscape of the Judean Desert, near the West Bank city of Bethlehem.

Part of the imposing fortress and mausoleum was used by the Roman officials that governed ancient Judea, according to Haaretz, making a link with Pontius Pilate possible.

The ring is just the latest fascinating biblical-era discovery in Israel. In February, archaeologists announced the discovery of a clay seal mark that may bear the signature of the biblical Prophet Isaiah.

Aerial view from northwest of the Herodion palace-fortress. (Courtesy of G. Foerster)

At the site of an ancient city on the West Bank, archaeologists are also hunting for evidence of the tabernacle that once housed the Ark of the Covenant.

Some experts also believe they have found the lost Roman city of Julias, formerly the village of Bethsaida, which was the home of Jesus' apostles Peter, Andrew and Philip.

The discovery of an ancient skeleton in northern Italy could also shed new light on brutal Roman crucifixions. There is relatively little archaeological evidence of crucifixions, the method used to execute Jesus Christ, according to Christian tradition.

View of the area where the ring bearing Pontius Pilate's name was found. (Courtesy of G. Foerster)

New analysis of a heel bone found in Gavello, near Venice, in 2007 may offer fresh insight into the brutal execution method, which was widely used in the Roman Empire.

The Associated Press contributed to this article. Follow James Rogers on Twitter @jamesjrogers


Remarques

  1. Meroe, Encyclopædia Britannica, v.15, p.197, Encyclopædia Britannica Inc., William Benton, London, 1969.
  2. Meroe, Encyclopedia Americana, v.18, p.677, Encyclopedia Americana Corporation, New York, 1961.
  3. ↑" " The Island of Meroe", UNESCO World Heritage". Whc.unesco.org . Retrieved 6 September 2012 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  4. ↑"Osman Elkhair and Imad-eldin Ali, ''Ancient Meroe Site: Naqa and Musawwarat es-Sufra'' (recent photographs)". Ancientsudan.org . Retrieved 6 September 2012 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  5. ↑Josephus:   PACE: Antiquities of the Jews, 2.<<>>.<<>> (Whiston),   Perseus ProjectAJ2.10.2,   . The eponym Saba, ou Seba, named for one of the sons of Cush (see: Genesis 10:7)
  6. ↑ 6.06.16.26.36.46.5 David N. Edwards (1998). "Meroe and the Sudanic Kingdoms". Le Journal de l'histoire africaine. 39 (2): 175–193. JSTOR�. <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  7. Herodotus. 1. Translated by J. Enoch Powell. Oxford : Clarendon Press. 1949. pp.𧅹–2. CS1 maint: others (link) <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  8. ↑ Connah, Graham (1987). African Civilizations: Precolonial Cities and States in Tropical Africa : an Archaeological Perspective. La presse de l'Universite de Cambridge. p.㺘. ISBN  9780521266666 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  9. ↑"Bronze head of Augustus". British Museum. 1999 . Retrieved 14 June 2008 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  10. ↑ L.P. Kirwan, "Rome beyond The Southern Egyptian Frontier", Geographical Journal, 123 (1957), pp. 16f
  11. ↑ Kirwan, "Rome beyond", pp. 18f
  12. ↑" " Nubia", ''BBC World Service''". Bbc.co.uk . Retrieved 6 September 2012 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  13. ↑ Josephus, Antiquities of the Jews, ii.x.ii.
  14. ↑ The same episode, with slight variation, is also related in Sefer Ha-Yashar, Tel-Aviv ca. 1965, pp. 192–195 (Hebrew) and in Gedaliah ibn Yahya's Shalshelet Ha-Kabbalah, Jerusalem 1962, p. 22 (p. 31 in PDF) (Hebrew) Pseudo-Jonathanthe Aramaic Targum of pseudo-Jonathan ben Uziel (ed. Dr. M. Ginsburger), 2nd edition, Jerusalem 1974, p. 248.
  15. ↑"Lecture 30: ANCIENT AFRICA Lectures contributed by Steve Stofferan and Sarah Wood, Purdue University". Web.ics.purdue.edu . Retrieved 6 September 2012 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  16. ↑ Trudy Ring, Robert M. Salkin, Sharon La Boda, International Dictionary of Historic Places
  17. ↑ Adams, Nubie, p. 302.
  18. ↑" " Meroe: Writing", ''Digital Egypt,'' University College, London". Digitalegypt.ucl.ac.uk . Retrieved 6 September 2012 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  19. ↑ Fischer, Steven Roger (2004). History of Writing. Livres de Réaktion. pp.𧆅–134. ISBN  1861895887 . Retrieved 16 January 2015 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>
  20. ↑ Rilly, Claude and Alex de Voogt (2012). The Meroitic Language and Writing System, Cambridge University Press, 2012. ISBN 1-10700-866-2.
  21. ↑ Rilly, Claude (March 2004) "The Linguistic Position of Meroitic", Sudan Electronic Journal of Archaeology and Anthropology.
  22. ↑ Rowan, Kirsty (2011). "Meroitic Consonant and Vowel Patterning". Lingua Aegytia, 19.
  23. ↑ Rowan, Kirsty (2006), "Meroitic - An Afroasiatic Language?"SOAS Working Papers in Linguistics 14:169–206.
  24. CILIII, 83. This inscription was subsequently published by Lepsius, who brought the stone back to Berlin. Although thought lost, it was recently rediscovered in the Skulpturensammlung und Museum für Byzantinische Kunst of the Staatliche Museen in Berlin see Adam Łajtar and Jacques van der Vliet, "Rome-Meroe-Berlin. The Southernmost Latin Inscription Rediscovered ('CIL' III 83)", Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik, 157 (2006), pp. 193-198
  25. ↑"World Heritage Sites: Meröe" . Retrieved 14 July 2011 . <templatestyles src="Module:Citation/CS1/styles.css"></templatestyles>

The History and Symbolism of the Wedding Ring

Exchanging wedding rings is a time-honored tradition that dates back centuries. The symbolism and custom of wearing wedding rings have become engrained in many cultures around the world.

Wedding Ring History: The First Exchange

The first recorded evidence of what we would consider the forerunner of the modern custom of exchanging rings is found in ancient Egyptian scrolls dating back more than 3,000 years. The writings depict couples presenting each other with braided rings fashioned from hemp or reeds. As these materials did not last long, couples eventually replaced the fragile band with one made from leather, bone or ivory. The more expensive the material, the more love was being shown. The value of the ring also demonstrated the net worth of the giver. The translation of hieroglyphics show that Egyptians believe that the rings symbolized undying commitment and eternal love between the couple because the circle has no beginning or end. The center opening is a door to the future. This symbolism still applies today.

Wedding Ring History: Ancient Rome

In Ancient Rome, the groom would present his bride with an iron ring, which is the origin of today’s metal wedding bands. The durable material symbolized strength and permanence. It is believed that the Romans were the first to have their rings engraved. The Romans, as well as the Greeks, placed the ring on the fourth finger of the left hand because they believed that the finger contained the vena amoris, or the vein of love. Another theory behind the tradition is based on the Christian marriage ceremony. As the minister recited the binding prayer, he touched the thumb, forefinger and middle finger while saying “in the name of the Father, the Son and the Holy Spirit.” When the word “amen” was spoken, the minister placed the wedding band on the ring finger to seal the union. Rings still symbolize the union of two people and identify them as a couple. Although couples in many European countries wear their rings on the right hand, there is a theory that the left ring finger was selected as the preferred choice because the ring would receive less damage since most people are right handed.

Wedding Ring History: The Renaissance

During the 16th and 17th centuries, gimmel rings were popular. The ring is comprised of two interlocking parts. After their engagement, the future bride and groom each wore one part. During the wedding, the groom would place his ring on the bride’s finger, reuniting the matched set. The Renaissance saw the introduction of the highly ornate sterling silver poesy ring. In Puritan Colonial America, the husband would give his wife a thimble because jewelry was seen as frivolous. Women would often remove the top of the thimble creating a ring. In addition to a traditional wedding band, some religions and cultures encourage the exchange of additional rings, including the Hindu bichiya toe ring and the iron bangle of West Bengal.

Wedding Ring History: Modern Day

In many cultures, it was traditional for only the woman to wear a wedding ring. This was also true in the United States prior to World War II. During the war, many servicemen wore their wedding rings as a sign of commitment and as a way to remember their wives while stationed overseas. The tradition continued during the Korean War. After this, wedding ring sets became more popular among civilians as well. The popularity of wedding rings has brought about many diverse styles. In addition to gold, silver and platinum, you can now get durable silicone rings, which are ideal for active couples. Boasting stylish, contemporary designs, the rings are a fashionable and functional way for couples to display their eternal love.


Contenu

There are twelve basic seals, each one named after an animal of the Chinese zodiac.

  1. Rat ( 子 , Ne): This hand seal is commonly affiliated with the specialShadow Techniques of the Nara clan.
  2. Ox ( 丑 , Ushi)
  3. Tiger ( 寅 , Tora): This hand seal is commonly affiliated with Fire⎪] and Earth Release. ⎫]
  4. Hare ( 卯 , U)
  5. Dragon ( 辰 , Tatsu)
  6. Snake ( 巳 , Mi): This hand seal is commonly affiliated with Earth, ⎬]Lightning, ⎭] and Wood Release. ⎫]
  7. Horse ( 午 , Uma)
  8. Ram ( 未 , Hitsuji)
  9. Monkey ( 申 , Saru)
  10. Bird ( 酉 , Tori): This hand seal is commonly affiliated with Wind Release. ⎭]
  11. Dog ( 戌 , Inu): This hand seal is commonly affiliated with Water Release⎭]⎫]⎮] and the movie-only Ice Release.
  12. Boar ( 亥 , je)

The History of O-ring

The first patent for the O-ring, is dated May 12, 1896 as a Swedish patent. J. O. Lundberg, the inventor of the O-ring, received the patent. The US patent for the O-ring was filed in 1937 by a then 72-year-old Danish-born machinist, Niels Christensen. In his previously filed application in 1933, resulting in Patent 2115383, he opens by saying, “This invention relates to new and useful improvements in hydraulic brakes and more particularly to an improved seal for the pistons of power conveying cylinders.” He describes “a circular section ring . . . made of solid rubber or rubber composition”, and explains, “this sliding or partial rolling of the ring . . . kneads or works the material of the ring to keep it alive and pliable without deleterious effects of scuffing which are caused by purely static sliding of rubber upon a surface. By this slight turning or kneading action, the life of the ring is prolonged.” His application filed in 1937 says that it “is a continuation-in-part of my co-pending application Serial No. 704,463 for Hydraulic brakes, filed December 29, 1933 now U. S. Patent No. 2,115,383 granted April 26, 1938.”

Soon after migrating to the United States in 1891, he patented an air brake system for streetcars (trams). Despite his legal efforts, his intellectual property rights were passed from company to company until they ended up at Westinghouse. During World War II, the US government commandeered the O-ring patent as a critical war-related item and gave the right to manufacture to other organizations. Christensen received a lump sum payment of US$75,000 for his efforts. Litigation resulted in a $100,000 payment to his heirs in 1971, 19 years after his death.


Voir la vidéo: Nubie 64


Commentaires:

  1. Blyth

    Bien sûr, je m'excuse, mais cette réponse ne me convient pas. Peut-être y a-t-il plus d'options?

  2. Ames

    Je suis désolé, cela a interféré ... Je suis ici récemment. Mais ce sujet m'est vraiment familier. Écrivez dans PM.

  3. Whitcomb

    Je ne sais pas comment personne, mais j'aime de telles surprises !!!! ))))

  4. Farry

    l'Excellente Phrase

  5. Gom

    Certes, cette brillante idée vient d'être gravée

  6. Meztisar

    C'est ce dont j'avais besoin. Merci pour votre aide dans cette affaire.



Écrire un message