Avenue des Morts, Teotihuacan

Avenue des Morts, Teotihuacan


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Une nouvelle interprétation de Teotihuacán

Dans la langue aztèque, le nahuatl, Teotihuacán est traduit par « l'endroit où les dieux sont nés ». Dans cet article, nous émettons l'hypothèse :

1) Teotihuacán était à l'origine aligné sur un ancien pôle Nord situé près de la baie d'Hudson

2) La Pyramide de la Lune, la Pyramide du Soleil, le Temple de Quetzalcoatl et le Palais des Jaguars sont associés à la succession des dieux solaires aztèques Chalchiuhtlicue, Tlaloc, Quetzalcoatl et Tezcatlipoca, respectivement.

3) Tezcatlipoca, qui était le premier soleil dans le mythe de la création aztèque des cinq soleils, correspond à l'époque où le pôle Nord était dans la mer de Béring, Quetzalcoatl était le deuxième soleil qui correspond à l'époque où le pôle Nord était dans le Mer de Norvège, Tlaloc était le troisième soleil qui correspond au moment où le pôle Nord était au Groenland, et Chalchiuhtlicue était le quatrième soleil qui correspond au moment où le pôle Nord était dans la baie d'Hudson

4) Les distances entre la pyramide de la lune, la pyramide du soleil, le temple de Quetzalcoatl et le palais des jaguars mesurées le long de l'avenue des morts correspondent aux intervalles entre les déplacements des pôles

5) Sur la base de nouvelles preuves d'archéoastronomie, la Pyramide de la Lune pourrait avoir été la première structure construite à Teotihuacán il y a environ 35 000 ans

6) Les autres structures ont probablement été ajoutées plus tard juste avant le dernier déplacement des pôles de la baie d'Hudson au pôle Nord actuel, il y a environ 18 000 ans.

Figure 1 Sites alignés sur le pôle de la baie d'Hudson.


Histoire de Teotihuacan

Teotihuacan n'a pas été créé en 400 avant notre ère. Cependant, il n'a connu la prospérité que trois siècles plus tard. Les habitants de Cuicuilco ont fait de la ville leur refuge depuis que la ville a été détruite par une éruption volcanique.

Vers 750 CE, le centre de Teotihuacan couvait, probablement au cours d'une insurrection ou d'une guerre civile. Cependant, après la guerre, de nombreuses parties ont été prises, tandis que la moitié est tombée sous la ruine. Des siècles plus tard, Teotihuacan était admirée par les pèlerins aztèques.

Leur impact culturel a eu un impact énorme dans toute la Méso-Amérique et la ville a commencé à commercer avec d'autres régions. Il est possible que les 2/3 de la population urbaine s'adonnent à l'agriculture dans les champs avoisinants.

D'autres travaillaient avec de l'obsidienne ou de la céramique, un verre volcanique utilisé pour les outils, l'ornementation et les armes. La ville comptait également un grand nombre de marchands.

La moitié d'entre eux venaient de différentes régions qui se sont réfugiées à Teotihuacan. Les prêtres-dirigeants qui régnaient sur la ville organisaient des processions religieuses et des rituels qui comprenaient fréquemment des sacrifices humains.

Art Mural

Teotihuacan est connue pour ses peintures murales colorées encrées sur les murs. On pouvait y voir plusieurs complexes d'appartements, y compris d'autres bâtiments reconnus comme des palais et des temples.

Les dessins se composent des images du dieu de la tempête - Tlaloc, ainsi que d'une déesse qui est un érudit connu sous le nom de « Grande Déesse » associée à la fertilité agricole. D'autres motifs incorporent des jaguars, des oiseaux, des hiboux, des coyotes et le serpent à plumes.

L'écriture

Que les figures picturales découvertes à Teotihuacan aient établi ou non une pratique d'écriture appropriée est toujours une cause de débat. Un professeur de l'Université de Californie - Karl Taube - louant l'immense et vieille ville - affirme que les habitants de Teotihuacan avaient un système alambiqué d'écriture hiéroglyphique.


Pyramide du Soleil et Avenue des Morts.

Votre compte Easy-access (EZA) permet aux membres de votre organisation de télécharger du contenu pour les utilisations suivantes :

  • Essais
  • Échantillons
  • Matériaux composites
  • Dispositions
  • Coupes grossières
  • Modifications préliminaires

Elle remplace la licence composite en ligne standard pour les images fixes et les vidéos sur le site Web de Getty Images. Le compte EZA n'est pas une licence. Afin de finaliser votre projet avec le matériel que vous avez téléchargé depuis votre compte EZA, vous devez obtenir une licence. Sans licence, aucune autre utilisation ne peut être faite, telle que :

  • présentations de groupes de discussion
  • présentations externes
  • documents finaux distribués au sein de votre organisation
  • tout matériel distribué à l'extérieur de votre organisation
  • tout matériel distribué au public (comme la publicité, le marketing)

Étant donné que les collections sont continuellement mises à jour, Getty Images ne peut garantir qu'un élément particulier sera disponible jusqu'au moment de la licence. Veuillez examiner attentivement toutes les restrictions accompagnant le Contenu sous licence sur le site Web de Getty Images et contacter votre représentant Getty Images si vous avez une question à leur sujet. Votre compte EZA restera en place pendant un an. Votre représentant Getty Images discutera avec vous d'un renouvellement.

En cliquant sur le bouton Télécharger, vous acceptez la responsabilité d'utiliser du contenu non publié (y compris l'obtention des autorisations requises pour votre utilisation) et acceptez de vous conformer à toutes les restrictions.


Système de règle

On sait peu de choses sur la forme de gouvernement qui existait à Teotihuacán. On peut cependant supposer qu'au début du IIe siècle au plus tard – lorsque l'ensemble de la planification urbaine a été réalisé à Teotihuacán – le sort de la ville était entre les mains d'un dirigeant individuel. Le siège du gouvernement était très probablement situé à différents endroits : dans l'enceinte monumentale de Xalla située au nord de la Pyramide du Soleil et dans les quartiers d'habitation de la Citadelle flanquant la Pyramide du Serpent à plumes. Au IVe siècle, un changement radical a dû se produire : les énormes têtes de serpent sculptées de la pyramide de Quetzalcoatl ont été brisées et une grande plate-forme a été érigée d'un côté. Après cet acte de destruction, les dirigeants suivants ont construit leur siège de gouvernement juste au-dessus de "l'Avenue des Morts".

Même aujourd'hui, nous ne connaissons toujours aucun des noms des dirigeants de Teotihuacán et nous ne possédons aucune inscription qui témoignerait de leurs réalisations. Cela contraste fortement avec la civilisation maya concomitante, dont l'histoire dynastique est bien connue : ils ont érigé des stèles avec des inscriptions qui ont glorifié leur règne et ont enregistré les événements importants de leur vie sur elles.


Faits intéressants sur Teotihuacan

Teotihuacan est un vaste complexe archéologique mexicain.

C'était une ancienne ville mésoaméricaine situé à 40 kilomètres (25 miles) au nord-est de la ville actuelle de Mexico, connue aujourd'hui comme le site de bon nombre des pyramides mésoaméricaines les plus importantes sur le plan architectural construites dans les Amériques précolombiennes.

Elle se caractérise par l'immensité de ses monuments – en particulier, le Temple de Quetzalcoatl et les Pyramides du Soleil et de la Lune, disposés selon des principes géométriques et symboliques.

Outre les pyramides, Teotihuacan est également importante sur le plan anthropologique pour son complexe multifamilial
résidentiel compose l'avenue des morts et la petite partie de ses peintures murales vibrantes qui ont été exceptionnellement bien conservées.

On pense que la ville a été établi vers 100 avant JC, avec des monuments majeurs en construction continue jusqu'à environ 250 après JC. La ville a peut-être duré jusqu'à quelque temps entre le 7ème et le 8ème siècle après JC mais ses principaux monuments ont été saccagés et systématiquement brûlés vers 550 après JC.

Les débuts de l'histoire de Teotihuacán sont entourés de mystère. On sait peu de choses sur ses anciens constructeurs, y compris leur nom, leurs croyances religieuses précises ou leur langue.

A son apogée, peut-être dans la première moitié du 1er millénaire après JC, Teotihuacan était la plus grande ville du Amériques précolombiennes, avec une population estimée à 125 000-200 000, ce qui en fait au moins la sixième plus grande ville du monde à son époque.

La ville couverte 21 kilomètres carrés (8 milles carrés).

Les érudits pensaient que des envahisseurs avaient attaqué la ville au 7e ou 8e siècle, la pillant et la brûlant. Des preuves plus récentes, cependant, semblent indiquer que l'incendie s'est limité aux structures et aux habitations associées principalement à la classe dirigeante. Certains pensent que cela suggère que l'incendie était dû à un soulèvement interne.

En tant que l'un des centres culturels les plus puissants de la Méso-Amérique, Teotihuacan a étendu son influence culturelle et artistique dans toute la région, et même au-delà.

Teotihuacan est en fait le Nom aztèque pour la ville, c'est-à-dire “lieu où les dieux sont nésMalheureusement, le nom d'origine n'a pas encore été déchiffré à partir des glyphes de noms survivants sur le site.

En plus de certains 2 000 complexes d'appartements de plain-pied, la ville en ruines contient de grands des places, des temples, une rivière canalisée et des palais de nobles et de prêtres. Les bâtiments principaux sont reliés par une route de 40 mètres (130 pieds) de large, la Avenue des morts ("Calle de los Muertos"), qui s'étend sur 2,4 km (1,5 miles).

Les Pyramide du Soleil est le plus grand bâtiment de Teotihuacan et l'un des plus grands de Méso-Amérique. Il domine le centre-ville du côté est de l'Avenue des Morts. La pyramide s'élève à 66 mètres (216 pieds) au-dessus du niveau du sol et mesure environ 220 sur 230 mètres (720 sur 760 pieds) à sa base.

L'extrémité nord de l'Avenue des Morts est coiffée par le Pyramide de la Lune et flanqué de plates-formes et de petites pyramides. La deuxième plus grande structure de la ville, la Pyramide de la Lune s'élève à 43 mètres (140 pieds) et mesure 130 par 156 mètres (426 par 511 pieds) à sa base.

Les Temple du Serpent à plumes est le nom moderne de la troisième plus grande pyramide de Teotihuacan. Cette structure est remarquable en partie en raison de la découverte dans les années 1980 de plus d'une centaine de victimes potentiellement sacrificielles retrouvées enterrées sous la structure.

Les art de Teotihuacan, tel que représenté dans la sculpture, la poterie et les peintures murales, est très stylisé et minimaliste. Les masques de pierre étaient fabriqués à partir de jade, de basalte, de pierre verte et d'andésite, souvent très polis et avec des détails, en particulier des yeux, rendus à l'aide de coquillages ou d'obsidienne.

De nombreux artefacts du site ont été prudemment déplacés au Musée national d'anthropologie, à Mexico.

Des preuves archéologiques suggèrent que Teotihuacan était un ville multiethnique, avec des quartiers distincts occupés par les peuples Otomi, Zapotèque, Mixtèque, Maya et Nahua. Les Totonaques ont toujours soutenu que ce sont eux qui l'ont construit. Les Aztèques ont répété cette histoire, mais elle n'a pas été corroborée par des découvertes archéologiques.

Il semble que le divinité primaire à Teotihuacán était une femelle, appelée le “femme araignée” par des érudits. Il y a aussi des représentations d'autres divinités féminines, y compris une déesse de l'eau. D'autres divinités importantes à Teotihuacán comprenaient : le dieu de la pluie (appelé Tlaloc par les Aztèques) Quetzalcoatl, le serpent à plumes, le dieu du soleil et la déesse de la lune et Xipe Totec (Notre Seigneur l'écorché, associé à une végétation renouvelée).

Toute la ville de Teotihuacán semble alignée astronomiquement. Il est constamment orienté de 15 à 25 degrés à l'est du nord géographique, et la paroi avant de la pyramide du soleil est exactement perpendiculaire au point de l'horizon où le soleil se couche aux équinoxes. Le reste des bâtiments cérémoniels était disposé perpendiculairement à la Pyramide du Soleil. L'Avenue des Morts pointe vers le décor des Pléiades. Un autre alignement est celui de l'étoile canine Sirius, sacrée pour les anciens Égyptiens, ce qui a conduit certains à suggérer un lien entre les grandes pyramides d'Égypte et du Mexique.

Teotihuacan est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO et le plus visité des sites archéologiques du Mexique.

La connaissance des immenses ruines de Teotihuacan n'a jamais été complètement perdue. Après la chute de la ville, divers squatters ont vécu sur le site. A l'époque aztèque, la ville était un lieu de pèlerinage et s'identifiait au mythe de Tollan, le lieu où le soleil a été créé.

La ville a été initialement fouillé en 1884. Dans les années 1960 et 1970, la première enquête systématique (le Teotihuacán Mapping Project) a été menée par l'archéologue américain René Millon, et des centaines de travailleurs en 1980-1982 ont fouillé sous la direction de l'archéologue mexicain Rubén Cabrera Castro. Les travaux dans les années 1990 se sont concentrés sur les tunnels souterrains de la ville et sur les complexes d'appartements, qui se sont avérés être décorés de peintures murales aux couleurs vives.

Des menaces de longue date pour la plus grande zone de ruines sont posées par l'habitation humaine (y compris cinq villes), de nombreux magasins, routes et autoroutes, et une base militaire. De nombreux quartiers fouillés à la fin du 20e siècle avaient été auparavant cultivés par des agriculteurs.


Teotihuacan Avenue des Morts

L'une des premières choses que vous remarquez lorsque vous entrez sur le site par l'entrée principale est l'immense avenue des morts. Nommé par les Aztèques qui ont occupé la ville longtemps après le départ des constructeurs d'origine. Ces nouveaux résidents ont nommé la chaussée d'après les tombes situées sur le côté de la vaste allée. Cependant, ce n'étaient pas des tombes mais plutôt de petites résidences et des pyramides bordant la grande allée.

Comme toutes les grandes rues, elle relie les points importants d'une ville. Cette avenue relie le monde cérémoniel majeur que vous explorerez, de la Citadelle au Sud à la Grande Pyramide du Soleil puis à la Pyramide de la Lune.

La route elle-même s'étend sur plus de 4 km (2,5 miles), bien que les archéologues pensent qu'elle était presque le double à son apogée. La largeur de la rue varie de 40 à 95 mètres. Il a été construit sur un canal artificiel pour drainer les eaux de pluie dans le Rio San Juan. Les alignements de l'avenue et des bâtiments et pyramides attenants sont alignés de manière astronomique et donnent de l'importance aux affirmations selon lesquelles l'avenue et la ville étaient très planifiées et organisées avant d'être construites. Il est d'environ 16 degrés au nord-ouest et est aligné avec

Teotihuacan – Avenue des Morts

h le soleil couchant à certaines dates religieuses.

L'avenue n'est pas une route à un seul niveau, elle s'élève en direction du nord. Le Rio San Juan a été détourné pour traverser à angle droit avec l'avenue, de sorte qu'une chaussée de pont conduit les piétons à travers l'eau. Lorsque vous vous déplacez vers le nord, vous entrez dans des places en escalier, vous montez des marches jusqu'au mur, puis vous descendez jusqu'à la place, puis vous remontez. Le cadre des résidences se trouve des deux côtés de la chaussée, certains avec des sculptures élaborées et de petites pyramides à gradins.

Assurez-vous de visiter la peinture murale du Jaguar située près de la Pyramide du Soleil du côté ouest de l'avenue.


Teotihuacán, la cité perdue des dieux

À quelques minutes en bus de Mexico, en suivant les panneaux marron avec un seul mot - pyramides – est le site archéologique le plus visité de tout le Mexique. Notre nom pour le lieu est Teotihuacán, qui est l'hispanisation du nom aztèque du lieu, Teotihuácan, qui a été interprété comme signifiant « le lieu où les dieux sont nés ». Tout en étant le site archéologique le plus visité du Mexique, on en sait peu à son sujet. Personne ne sait comment les habitants de la ville appelaient réellement la ville car aucun système d'écriture formel n'y existait. La langue commune utilisée à Teotihuacán est inconnue, ainsi que l'origine ethnique de ses dirigeants. Personne ne sait exactement qui a construit la ville dans quel but. Les archéologues et les historiens ne savent pas si Teotihuacán était ou non un empire, une cité-État ou simplement un centre religieux et commercial avec peu ou pas d'ambitions territoriales. C'était l'un des plus grands centres de population de toute la Méso-Amérique à l'époque et certains historiens disent qu'à son apogée de population dans les premiers siècles de notre ère, c'était facilement la 5 ème ou 6 ème ville la plus peuplée du monde avec plus de 125 000 personnes vivant là. Malgré sa grandeur, son étendue et son impact sur le Mexique plusieurs siècles après son effondrement, Teotihuacán reste aujourd'hui en grande partie un énorme mystère.

Que savons-nous de cet endroit ? Lorsque les Espagnols sont arrivés ici au début du XVIe siècle, des squatters vivaient parmi les ruines. Les Aztèques, qui régnaient sur les environs à l'époque de la conquête espagnole, n'ont pas construit Teotihuacán. En fait, l'empire aztèque n'a pris de l'importance qu'environ mille ans après l'apogée de la ville. Les Aztèques pensaient le lieu saint et on disait que les dieux et le soleil lui-même venaient de là. L'empereur Montezuma, disait-on, ferait des pèlerinages réguliers de sa capitale Tenochtitlán à Teotihuacán. Bien que vénéré par les Aztèques, aucun Aztèque ne savait quoi que ce soit sur les origines de la ville, qui y vivait ou pourquoi l'endroit existait même.

Avant de parler des découvertes archéologiques modernes et des théories et spéculations scientifiques et non scientifiques, commençons par un aperçu général de la disposition du site. Teotihuacán est situé dans l'État mexicain moderne du Mexique, à seulement 25 miles au nord de Mexico actuelle. La ville a été construite sur un axe nord-sud aligné précisément à 15,5° à l'est du nord. Le quadrillage de la ville s'étendait uniformément sur un vaste territoire. À la hauteur de la ville, vers 450 après JC, la zone incluse dans Teotihuacán proprement dit couvrait environ 32 miles carrés. L'avenue des morts domine le cœur de la ville, ou Calzada de los muertos en espagnol, qui mesure plus de 130 pieds de large à son point le plus épais et s'étend sur 3 miles de long. Le nom Avenue of the Dead est une traduction directe du mot nahuatl pour la route, Miccoatli. Les Aztèques l'ont nommé ainsi parce qu'ils croyaient que les plates-formes bordant la route contenaient des tombes. Outre les plates-formes, sur le côté de cette grande route, nous voyons certaines des pièces d'architecture monumentale les plus impressionnantes du monde antique. Deux pyramides massives, la Pyramide du Soleil et la Pyramide de la Lune, dominent le cœur cérémoniel de la ville avec de grands palais et temples. Outre les pyramides, les bâtiments les plus remarquables comprennent le temple du serpent à plumes, la cour des colonnes et le palais Quetzal-Papillon. Du côté ouest de l'avenue des morts, en face du temple du serpent à plumes se trouve ce qu'on appelle le grand complexe, qui servait d'immense marché de la ville. La plupart de ces structures sont étonnamment bien conservées. Les panneaux menant à Teotihuacán disent pyramides pour une bonne raison la Pyramide du Soleil et la Pyramide de la Lune dominent la cité antique. La Pyramide du Soleil est la plus grande pyramide du site et la troisième plus grande pyramide du monde derrière la Grande Pyramide de Gizeh en Égypte et la Grande Pyramide de Cholula située juste au sud de Teotihuacán. Veuillez consulter l'épisode numéro 26 de Mexico Unxplained pour plus d'informations sur la Grande Pyramide de Cholula. La plus grande pyramide de Teotihuacán mesure 720 pieds sur 760 pieds à sa base et mesure 260 pieds de haut. Il a un volume de 41,8 millions de pieds cubes de pierre, de gravats et d'un conglomérat d'autres matériaux. Cette structure massive, juste comme la Grande Pyramide de Gizeh en Égypte, était autrefois recouverte d'un revêtement de calcaire blanc brillant et lisse. Cette structure était très probablement légèrement plus grande dans le passé qu'elle ne l'est maintenant, car les efforts d'extraction et de reconstruction ont légèrement réduit la taille de la pyramide. À l'extérieur du centre cérémonial se trouvaient des quartiers d'habitation et des ateliers pour les divers métiers commerciaux présents dans toute la ville. Teotihuacán représente peut-être le premier endroit des Amériques où des maisons d'habitation à plusieurs niveaux ont été construites. La ville était divisée en barrios où vivaient des peuples de différentes régions de la Méso-Amérique, notamment les peuples Otomi, Zapotèque, Maya, Nahua et Mixtèque. De nombreux bâtiments ont été façonnés dans ce qu'on appellera plus tard le style architectural talud-tablero, dans lequel un côté extérieur en pente vers l'intérieur d'une structure appelée un talud est surmonté d'un panneau rectangulaire appelé tablero et répété. Ce style a été adopté par d'autres sites à travers la Méso-Amérique. De nombreuses peintures murales complexes et colorées survivent dans toute la ville et représentent tout, des allégories mythologiques aux scènes de la vie quotidienne. Beaucoup de ces peintures ont été réalisées dans le style des fresques à la Renaissance italienne et sont considérées comme parmi les meilleures des Amériques antiques. Il y avait aussi de nombreux canaux d'irrigation pour soutenir l'agriculture et de nombreuses zones de vie avaient leurs propres petits jardins pour se nourrir. Il y a un manque surprenant de preuves de fortifications à Teotihuacán.

L'occupation sur le site de Teotihuacán a commencé vers 200 av. Pendant ce temps, de nombreux petits centres urbains ont commencé à émerger dans le centre du Mexique. Au Au moment de l'ascendance de Teotihuacán, un autre centre urbain concurrent dans la partie sud de la vallée de Mexico, appelé Cuiculico, était menacé par l'éruption du volcan Xitle. Les chercheurs pensent que la menace du volcan a poussé les gens à émigrer des rives sud du lac Texcoco vers la vallée de Teotihuacán, encourageant ainsi la croissance de la ville. En 100 après JC, la Pyramide du Soleil et la plupart des autres bâtiments massifs étaient achevés. La construction s'est poursuivie à un rythme soutenu jusqu'en 450 après JC. Bien que la structure politique de Teotihuacán soit inconnue, il est clair qu'une société civile hautement structurée était nécessaire pour mener à bien de tels projets de construction organisés et massifs. Comme on le retrouve dans les tombes et dans l'architecture des habitations, il y avait bien une hiérarchie et un ordre social marqué dans le lieu. On a longtemps débattu pour savoir si Teotihuacán était ou non le centre d'un empire, mais nous connaissons son influence à la fois politique et culturelle. Sans aucun doute, la ville était le centre de l'industrie car des centaines d'ateliers employaient des artisans travaillant la pierre, l'argile, le bois et les plumes. Timbré les décorations trouvées sur la poterie de Teotihuacán sont révélatrices d'une production de masse. L'obsidienne façonnée et la poterie de Teotihuacán ont été trouvées aussi loin que les sites mayas de Kaminalyjuyú au Guatemala et de Copán au Honduras, à près de mille milles. Au nord, le réseau commercial de Teotihuacán atteignait la région de l'actuelle Santa Fe, au Nouveau-Mexique, avec de la turquoise extraite des montagnes autour de Cerillos trouvée à 1 400 milles à Teotihuacán. Il y avait un contact certain entre Teotihuacán et l'ancienne civilisation des Hohokam en Arizona, alors que le jeu de balle mésoaméricain commençait à apparaître dans les villes antiques autour de Phoenix moderne vers 500 après JC. Certains érudits pensent que l'une des principales fonctions de Teotihuacán était religieuse. Les archéologues ont découvert des grottes et des tunnels sous les pyramides de la ville. Ces cavernes peuvent être liées au mythe mésoaméricain de la création et le centre de la ville peut avoir été un lieu de pèlerinage, tout comme ce qui a été observé ces derniers jours avec les Aztèques visitant les ruines de Teotihuacán pour des raisons religieuses. Les érudits qui proposent Teotihuacán comme un empire politique qui a conquis ou exigé un tribut des régions environnantes un peu comme les Aztèques, citent des écrits historiques des Mayas, qui avaient une langue écrite à l'époque. Les Mayas appelés Teotihuacán Puh, ou « L'endroit où poussent les roseaux », et des références à la grande ville ont été trouvées sur divers sites mayas. Une inscription trouvée dans la ville maya guatémaltèque des basses terres de Tikal fait référence à un souverain appelé Jatz'om Kuh qui a été traduit par « Chouette qui Strike" ou "Spearthrower Owl", un souverain de Teotihuacán qui régna 60 ans et mourut en l'an 439 après JC. Certains disent que ce roi a installé ses proches pour régner sur les villes mayas de Tikal et Uaxactun dans le Guatemala d'aujourd'hui. Un groupe d'érudits mésoaméricains proposant une vision internaliste en ce qui concerne la relation entre Teotihuacán et le monde maya théorise que les anciens Mayas n'ont fait qu'imiter les élites de Teotihuacán et étaient liés à cette ville par le commerce et ont copié des éléments de leur culture et de leur religion, mais étaient politiquement séparé de celui-ci. Le point de vue externaliste croit que Teotihuacán a envahi militairement les villes lointaines de la civilisation maya et a directement régné sur certaines d'entre elles. Ainsi, il n'est pas clair si Teotihuacán était ou non le centre d'un empire politique ou simplement le centre d'un empire commercial, culturel et/ou idéologique.

L'un des plus grands mystères de cette "Cité perdue des dieux" est peut-être la raison pour laquelle elle s'est effondrée. Il existe de nombreuses théories. Ces théories vont de la guerre extérieure à la dégradation de l'environnement en passant par les croyances du « retour du peuple vedette ». La dernière théorie à la mode est le changement climatique, ce qui n'est pas surprenant car de nombreuses théories sur l'effondrement des civilisations anciennes à travers le monde ont tendance à refléter nos propres idées contemporaines de la fin du monde. De nombreux scientifiques pensent que les longues sécheresses survenues dans les années 535 et 536 ont provoqué la famine et la pression sur la population et avec cela la discorde sociale et l'abandon de la ville. Des squelettes plus petits et des restes montrant la malnutrition ont commencé à apparaître dans les archives archéologiques à cette époque. Vers l'an 650 après JC, nous savons que la ville a subi un grand incendie, mais l'incendie n'a pas englouti toute la ville. Elle se limitait aux centres cérémoniels et aux quartiers des élites. Cela s'est accompagné de la destruction d'objets sacrés et d'un pillage généralisé des quartiers les plus riches de la ville. 100 ans après l'incendie, Teotihuacán n'était plus que l'ombre d'elle-même.

En tant qu'archéologue en fauteuil, je voudrais exposer ma propre théorie sur les causes de l'effondrement de Teotihuacán. Cette théorie n'a jamais été proposée par personne d'autre, pour autant que je sache. En tant que producteur du podcast, je suppose que j'ai le droit de m'exprimer au-delà de la présentation générale de l'information, au moins de temps en temps. Ma théorie de l'effondrement de Teotihuacán peut également être enracinée dans une vision quelque peu contemporaine de notre propre apocalypse tenue par certains. Au fur et à mesure que Teotihuacán grandissait en taille et en richesse, nous constatons qu'il attirait de plus en plus d'étrangers. Quelques siècles après la fondation de la ville, l'impact des étrangers était mesurable. Les barrios mentionnés précédemment qui abritaient des habitants de la côte du Golfe, des régions mayas d'Amérique centrale et d'autres régions éloignées du Mexique ont augmenté de taille avec le temps. Nous le voyons dans les archives archéologiques avec l'augmentation des styles de poterie étrangère et l'iconographie religieuse qui venait de l'extérieur des traditions de la ville. Ces groupes étrangers se sont-ils assimilés à la culture plus large de Teotihuacán ou se sont-ils affrontés avec les dirigeants ? Selon les études du professeur de Harvard Robert Putnam, une diversité culturelle accrue dans une zone géographique limitée entraîne une augmentation des conflits. Le mantra que nous entendons dans l'Amérique moderne, « la diversité est notre force », est ici remis en question. De retour à Teotihuacán, il est assez curieux que le Grand Incendie de 650 après JC et son pillage accompagné n'aient fait rage que dans les quartiers d'élite de la ville. Cela suggère une grande agitation sociale interne. Les étrangers étant plus nombreux que les classes dirigeantes indigènes, on ne pouvait qu'imaginer les tensions provenant de diverses causes. J'ai tendance à penser que les sécheresses qui se sont produites un siècle avant les calamités de 650 après J. le déclin. Une sécheresse aurait également touché les autres grandes villes de la région, comme Cholula, et ce n'est pas le cas. Peut-être pouvez-vous jeter ma théorie de la diversité culturelle provoquant l'effondrement sur la pile de spéculations infondées et de réflexions mal dirigées concernant la fin de Teotihuacán. Peut-être qu'avec plus de réflexion sur notre propre situation actuelle en matière d'immigration en Occident, cela pourrait amener les archéologues et les historiens politiques à formuler des théories similaires concernant Teotihuacán. Jusqu'à ce que nous trouvions une raison concrète et indiscutable ou un ensemble de raisons pour l'effondrement de cette grande ville, cela restera l'un des plus grands mystères de l'ancien Mexique.

RÉFÉRENCES UTILISÉES (Ceci n'est pas une bibliographie formelle)

Les Aztèques, les Mayas et leurs prédécesseurs par Muriel Porter Weaver

Mésoamérique ancienne par Richard E. Blanton, Stephen A. Kowalewski, Gary Feinman et Jill Appel


Teotihuacan, Pyramide du Soleil et Avenue des Morts

Teotihuacan était une ancienne ville mésoaméricaine située dans une sous-vallée de la vallée de Mexico, située dans l'État de Mexico près de l'actuelle Mexico, connue aujourd'hui comme le site de bon nombre des pyramides mésoaméricaines les plus importantes sur le plan architectural construites à l'époque précolombienne Amériques. Outre les pyramides, Teotihuacan est également importante sur le plan anthropologique pour ses complexes résidentiels multifamiliaux composés de l'avenue des morts et la petite partie de ses peintures murales vibrantes qui ont été exceptionnellement bien conservées. De plus, Teotihuacan a exporté de beaux outils en obsidienne qui ont acquis un grand prestige et une utilisation généralisée dans toute la Méso-Amérique.

On pense que la ville a été établie vers 100 avant JC, avec des monuments majeurs en construction continue jusqu'à environ 250 après JC. La ville a peut-être duré entre le 7ème et le 8ème siècle après JC, mais ses principaux monuments ont été saccagés et systématiquement brûlés vers 550 après JC. . À son apogée, peut-être dans la première moitié du 1er millénaire de notre ère, Teotihuacan était la plus grande ville des Amériques précolombiennes, avec une population estimée à 125 000 ou plus, ce qui en fait au moins la sixième plus grande ville du monde à son époque. . Teotihuacan abritait même des complexes d'appartements à plusieurs étages construits pour accueillir cette grande population. Le terme Teotihuacan (ou Teotihuacano) est également utilisé pour l'ensemble de la civilisation et du complexe culturel associé au site.

Bien que la question de savoir si Teotihuacan était le centre d'un empire d'État soit un sujet de débat, son influence dans toute la Méso-Amérique est une preuve bien documentée de la présence de Teotihuacan, visible sur de nombreux sites à Veracruz et dans la région maya. Les derniers Aztèques ont vu ces magnifiques ruines et ont revendiqué une ascendance commune avec les teotihuacanos, modifiant et adoptant des aspects de leur culture. L'ethnicité des habitants de Teotihuacan est également un sujet de débat. Les candidats possibles sont les groupes ethniques Nahua, Otomi ou Totonac. Les chercheurs ont également suggéré que Teotihuacan était un État multiethnique.

Le site couvre une superficie totale de 83 kilomètres carrés et a été désigné site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1987. C'est le site archéologique le plus visité du Mexique.

La large avenue centrale de la ville, appelée "Avenue of the Dead" (traduction de son nom nahuatl Miccoatli), est flanquée d'une architecture cérémonielle impressionnante, dont l'immense Pyramide du Soleil (troisième plus grande au Monde après la Grande Pyramide de Cholula et la Grande Pyramide de Gizeh). Le long de l'avenue des morts se trouvent de nombreuses plates-formes de talud-tablero plus petites. Il s'agissait de plates-formes cérémonielles surmontées de temples.

La Pyramide du Soleil est le plus grand bâtiment de Teotihuacan et l'un des plus grands de Méso-Amérique. Située le long de l'Avenue des Morts, entre la Pyramide de la Lune et la Ciudadela, et à l'ombre de l'immense montagne Cerro Gordo, la pyramide fait partie d'un grand complexe au cœur de la ville.

Le nom Pyramide du Soleil vient des Aztèques, qui ont visité la ville de Teotihuacan des siècles après son abandon, le nom donné à la pyramide par les Teotihuacanos est inconnu. Il a été construit en deux phases. La première étape de construction, vers 100 de notre ère, a amené la pyramide à presque la taille qu'elle est aujourd'hui. La deuxième phase de construction a abouti à sa taille achevée de 224,9 mètres de large et 75 mètres de haut, ce qui en fait la troisième plus grande pyramide du monde. La deuxième phase a également vu la construction d'un autel au sommet de la pyramide, qui n'a pas survécu aux temps modernes. La plate-forme Adosada a été ajoutée à la pyramide au début du IIIe siècle.

L'orientation de la structure peut avoir une certaine signification anthropologique. La pyramide est orientée légèrement au nord-ouest du point d'horizon du soleil couchant deux jours par an, le 12 août et le 29 avril, qui sont séparés d'environ une année calendaire divinatoire pour les Teotihuacanos. Le jour du 12 août est significatif car il aurait marqué la date du début de l'ère actuelle et le premier jour du calendrier maya à long compte. En outre, de nombreux événements astrologiques importants peuvent être observés depuis l'emplacement de la pyramide, qui sont importants en termes d'agriculture et de systèmes de croyances de la société ancienne.


Pyramide du Soleil

La Pyramide du Soleil est le plus grand bâtiment de Teotihuac&# 225n, qui aurait été construit vers 200 de notre ère, et l'un des plus grands de Méso-Amérique. Située le long de l'Avenue des Morts, entre la Pyramide de la Lune et la Ciudadela, et à l'ombre de l'immense montagne Cerro Gordo, la pyramide fait partie d'un grand complexe au cœur de la ville.

The name Pyramid of the Sun comes from the Aztecs, who visited the city of Teotihuacán centuries after it was abandoned the name given to the pyramid by the Teotihuacanos is unknown. It was constructed in two phases. The first construction stage, around 100 CE, brought the pyramid to nearly the size it is today. The second round of construction resulted in its completed size of 225 m (738 ft) across and 75 m (246 ft) high, making it the third largest pyramid in the world, though still just over half the height of the Great Pyramid of Giza (146 m (479 ft)). The second phase also saw the construction of an altar atop of the pyramid which has not survived into modern times.

Pyramid of the Sun (right) and Pyramid of the Moon (background) as seen from Temple of the Feathered Serpent. (1245k)

Pyramid of the Sun. (832k)

Pyramid of the Sun. (1061k)

Pyramid of the Sun. (850k)


Voir la vidéo: Thousands of Haitians gather at Mexico border to cross into US


Commentaires:

  1. Aidan

    C'est d'accord, c'est une excellente idée

  2. Haydin

    Sujet infini

  3. Tezshura

    tous les vrais pros sont...

  4. Rakanja

    Bien sûr, je m'excuse, mais, à mon avis, il existe un autre moyen de résoudre le problème.



Écrire un message